L'histoire

Ivar Giaver

Ivar Giaver



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ivar Giaever est né à Bergen, en Norvège, le 5 avril 1929. Il a étudié le génie électrique à l'Institut norvégien de technologie avant de déménager au Canada où il a travaillé comme ingénieur en mécanique avec la General Electric Company.

Giaever a émigré aux États-Unis en 1956 où il a fait des études supérieures au Rensselaer Polytechnic Institute de New York. Il est devenu citoyen américain naturalisé en 1964. Les travaux de Giaever sur les tunnels et la supraconductivité lui ont valu le prix Nobel de physique en 1973.


Le scientifique lauréat du prix Nobel qui a soutenu Obama dit maintenant Prez. est ‘Ridiculous’ & ‘Dead Wrong’ sur ‘Global Warming’

Le Dr Ivar Giaever, lauréat du prix Nobel de physique en 1973, a déclaré sa dissidence sur les allégations de réchauffement climatique d'origine humaine lors d'un forum Nobel le 1er juillet 2015.

Giaever, ancien professeur à l'École d'ingénierie et à l'École des sciences de l'Institut polytechnique Rensselaer, a reçu le prix Nobel de physique 1973 pour ses travaux sur l'effet tunnel quantique. Giaever a prononcé son allocution lors de la 65e conférence des lauréats du prix Nobel à Lindau, en Allemagne, qui a attiré 65 récipiendaires du prix. Giaever est également présenté dans le nouveau documentaire “Climate Hustle”, dont la sortie est prévue pour l'automne 2015.

Giaever était l'un des principaux partisans scientifiques du président Obama en 2008 lorsqu'il a rejoint plus de 70 lauréats du prix Nobel de science pour soutenir Obama dans une lettre ouverte du 29 octobre 2008. Giaever a signé de son nom la lettre qui disait en partie : "Le pays a un besoin urgent d'un leader visionnaire". Nous sommes convaincus que le sénateur Barack Obama est un tel leader, et nous vous exhortons à vous joindre à nous pour le soutenir.

Mais sept ans après avoir signé la lettre, Giaever se moque maintenant du président Obama pour avoir averti qu'"aucun défi ne représente une menace plus grande pour les générations futures que le changement climatique". Giaever a qualifié cela de "déclaration ridicule".

“C'est ce qu'il a dit. C'est une déclaration ridicule », a expliqué Giaever.

« Je dis ceci à Obama : Excusez-moi, Monsieur le Président, mais vous vous trompez. Tout à fait faux, a déclaré Giaever. (Regardez le discours complet de 30 minutes de Giaever du 1er juillet ici.)

“Comment peut-il dire ça ? Je pense qu'Obama est une personne intelligente, mais il reçoit de mauvais conseils. Le réchauffement climatique est tout humide », a-t-il ajouté.

« Obama a déclaré l'année dernière que 2014 était l'année la plus chaude de tous les temps. Mais ce n'est pas vrai. Ce n'est pas le plus chaud », a noté Giaever. [ Noter : D'autres scientifiques se sont inversés sur le changement climatique. Voir : Dissidences scientifiques de gauche politique – qualifie le président Obama de « délirant » sur le réchauffement climatique]

« Quand vous avez une théorie et que la théorie n'est pas d'accord avec l'expérience, vous devez supprimer la théorie. Vous aviez tort avec la théorie, a expliqué Giaever.

Le réchauffement climatique ‘une nouvelle religion’

Giaever a déclaré que ses recherches sur le climat lui ouvraient les yeux. « J'ai été horrifié par ce que j'ai découvert après avoir fait des recherches sur le problème en 2012, a-t-il noté.

« Le réchauffement climatique est vraiment devenu une nouvelle religion. Parce que vous ne pouvez pas en discuter. Ce n'est pas convenable. C'est comme l'Église catholique.”

Préoccupation concernant le « réussite » du traité des Nations Unies sur le climat

« Je suis très inquiet au sujet de la conférence [de l'ONU] à Paris en novembre. Je m'inquiète vraiment pour ça. Parce que la conférence [2009 de l'ONU] était à Copenhague et c'est presque devenu un désastre mais rien n'a été décidé. Mais maintenant, je pense que les gens qui sont alarmistes sont dans une position très forte », a déclaré Giaever.

« Les faits sont qu'au cours des 100 dernières années, nous avons mesuré les températures, il a augmenté de 0,8 degrés et tout dans le monde s'est amélioré. Alors, comment peuvent-ils dire que ça va empirer quand nous avons les preuves ? Nous vivons plus longtemps, en meilleure santé et tout est meilleur. Mais si cela monte encore de 0,8 degrés, nous allons mourir, je suppose », a-t-il noté.

“Je dirais que le réchauffement climatique est fondamentalement un non-problème. Laissez-le tranquille et il prendra soin de lui-même. Il m'est presque très difficile de comprendre pourquoi presque tous les gouvernements d'Europe, à l'exception du gouvernement polonais, s'inquiètent du réchauffement climatique. Ce doit être de la politique.”

« Jusqu'à présent, nous avons laissé le monde en meilleure forme qu'à notre arrivée, et cela continuera à une exception près : nous devons arrêter de gaspiller énormément d'argent, je veux dire d'énormes sommes d'argent sur le réchauffement climatique. Nous devons faire cela ou cela peut nous faire reculer. Les gens pensent que c'est durable, mais ce n'est pas durable.

Sur les températures globales et le CO2

Giaever a noté que les températures mondiales se sont arrêtées au cours des 18 dernières années et plus. [Note de l'éditeur: Climate Depot est honoré que Giaever ait utilisé un graphique exclusif de Climate Depot montrant les données satellitaires RSS d'un arrêt des températures de 18 ans et plus à 8:48 min. en vidéo.]

Giaever a accusé la NASA et les scientifiques fédéraux de « jouer avec les températures ».

“Ils peuvent manipuler les données. C'est ce que fait la NASA.”

“Vous ne pouvez pas croire les gens — les alarmistes — qui disent que le CO2 est une chose terrible. Ce n'est pas vrai, ce n'est absolument pas vrai », a poursuivi Giaever en montrant une diapositive demandant : « Croyez-vous que le CO2 est un gaz climatique majeur ?

“Je pense que la température a été incroyablement stable. Quelle est la température optimale de la terre ? Est-ce la température que nous avons en ce moment? Ce serait un miracle. Personne ne m'a dit quelle devrait être la température optimale de la terre », a-t-il déclaré.

“Comment pouvez-vous mesurer la température moyenne de la terre entière et obtenir une fraction de degré. Je pense que la température moyenne de la terre est égale aux nouveaux vêtements de l'empereur. Comment pouvez-vous penser qu'il peut mesurer cela à une fraction de degré ? C'est ridicule », a-t-il ajouté.

Ivar Giaever et le roi Carl Gustaf lors de la cérémonie du prix Nobel à Stockholm en décembre 1973

Faire taire le débat

Giaever a accusé Nature Magazine de vouloir profiter de la mode [climatique].

"Mes amis m'ont dit que je ne devais pas me moquer de la nature parce qu'alors ils ne publieraient pas mes articles", a-t-il expliqué.

« Personne ne mentionne l'importance du CO2 pour la croissance des plantes. C'est une chose merveilleuse. Les plantes sont vraiment affamées. Ils ne disent pas à quel point il est bon pour l'agriculture que le CO2 augmente », a-t-il ajouté.

Réclamations liées aux conditions météorologiques extrêmes

« L'autre chose qui m'étonne, c'est que lorsque vous parlez de changement climatique, ce sera toujours le pire. Ça doit être mieux quelque part pour l'amour du ciel. Cela ne peut pas toujours être pire », a-t-il déclaré.

“Puis vient le déclic. Si le changement climatique ne fait pas peur aux gens, nous pouvons faire peur aux gens qui parlent des conditions météorologiques extrêmes », a déclaré Giaever.

« Au cours des cent dernières années, l'océan a augmenté de 20 cm », mais au cours des cent dernières années, l'océan a également augmenté de 20 cm et au cours des 300 dernières années, l'océan a également augmenté de 20 cm tous les 100 ans. Il n'y a donc pas d'élévation inhabituelle du niveau de la mer. Et pour être sûr que vous compreniez que je vais le répéter. Il n'y a pas d'élévation inhabituelle du niveau de la mer », a déclaré Giaever.

“Si quoi que ce soit, nous sommes entrés dans une période de faibles ouragans. Ce sont les faits », a-t-il poursuivi.

"Vous n'avez même pas besoin d'être un scientifique pour regarder ces chiffres et vous comprenez ce qu'ils disent", a-t-il ajouté.

Le physicien Giaever en 1973

“Ce que les gens disent n'est pas vrai. J'ai parlé à un journaliste du [journal allemand Die Welt hier… et j'ai demandé combien d'articles il a publiés qui disent que le réchauffement climatique est une bonne chose. Il a dit que je ne les publiais probablement pas du tout. C'est toujours négatif. Toujours, a dit Giever.

Pauvreté énergétique

« On dit que des réfugiés essaient de traverser la Méditerranée. Ces personnes ne fuient pas le réchauffement climatique, elles fuient la pauvreté », a-t-il noté.

"Si vous voulez aider l'Afrique, aidez-la à sortir de la pauvreté, n'essayez pas de construire des cellules solaires et des éoliennes", a-t-il ajouté.

« Est-ce que vous gaspillez de l'argent en cellules solaires et en éoliennes au lieu d'aider les gens ? Ces gens ont été induits en erreur. Cela coûte de l'argent à la fin. Les moulins à vent coûtent de l'argent.”

“L'énergie bon marché est ce qui nous a rendus si riches et maintenant, tout à coup, les gens n'en veulent plus.”

« Les gens disent que les compagnies pétrolières sont les grands méchants. Je ne comprends pas pourquoi ils sont pires que les compagnies d'éoliennes. General Electric fabrique des éoliennes. Ils ne vous disent pas qu'ils ne sont pas économiques parce qu'ils gagnent de l'argent avec. Mais personne ne proteste contre GE, mais ils protestent contre Exxon qui fabrique du pétrole », a-t-il noté.

Le 13 septembre 2011, le Dr Ivar Giaever a démissionné de son poste de membre de l'American Physical Society (APS), dégoûté de la promotion par le groupe des craintes du réchauffement climatique d'origine humaine.

Giaever est présenté à la page 89 de la page 321 du rapport de plus de 1000 scientifiques dissidents de Climate Depot (mis à jour à partir du rapport du Sénat américain). Le Dr Giaever a été cité se déclarant dissident du réchauffement climatique d'origine humaine. « Je suis sceptique… Le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion », a déclaré Giaever. Je suis norvégien, dois-je vraiment m'inquiéter d'un peu de réchauffement ? Je deviens malheureusement un vieil homme. Nous avons entendu de nombreux avertissements similaires concernant les pluies acides il y a 30 ans et le trou dans la couche d'ozone il y a 10 ans ou la déforestation, mais l'humanité est toujours là », a expliqué Giaever. « Le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion. On entend souvent parler du nombre de scientifiques qui la soutiennent. Mais le nombre n'a pas d'importance : seul le fait qu'ils soient corrects est important. Nous ne savons pas vraiment quel est l'effet réel sur la température mondiale. Il y a de meilleures façons de dépenser l'argent », a-t-il conclu.

Giaever a également déclaré au New York Times en 2010 que le réchauffement climatique « ne peut pas être discuté – tout comme la religion… il n'y a AUCUNE élévation inhabituelle du niveau des océans, alors où et quel est le gros problème ?

Liens connexes:

Vendredi 3 juillet, plus de 30 lauréats du prix Nobel rassemblés sur l'île de Mainau sur le lac de Constance ont signé une déclaration sur le changement climatique. Le problème était qu'il y avait 65 participants, et seulement 30 36 ont signé la déclaration. Comme c'est typique de la suppression des points de vue alternatifs sur le climat, nous n'avons jamais entendu l'opinion des 35 qui étaient dans la majorité [presque égale]. Aujourd'hui, l'un des lauréats du prix Nobel qui était présent s'est exprimé.

Exclusif : le physicien lauréat du prix Nobel qui a approuvé les dissidences d'Obama ! Démissions de l'American Physical Society Over Group's Promotion of Man-Made Global Warming – Lauréat du prix Nobel Dr. Ivar Giaever : ‘La température (de la Terre) a été étonnamment stable, et la santé humaine et le bonheur se sont nettement améliorés dans ce domaine & #8216période de réchauffement’.’

2012 : Ivar Giaever, physicien lauréat du prix Nobel : « La pseudoscience du changement climatique est-elle ?… la réponse est : absolument » – Se moque du réchauffement climatique en tant que « religion ». Pachauri un prix de la paix, et a qualifié l'accord avec les preuves du changement climatique de "religion" la mesure de l'élévation de la température moyenne mondiale de 0,8 degrés sur 150 ans est remarquablement improbable, en raison des difficultés de précision pour de tels mesures – et suffisamment petites pour ne pas avoir d'importance de toute façon : « Qu'est-ce que cela signifie que la température a augmenté de 0,8 degrés ? Probablement rien.

Quand la science EST Fiction : le lauréat du prix Nobel de physique Ivar Giaever a qualifié le réchauffement climatique (alias le changement climatique) de « nouvelle religion » - Lorsque les scientifiques imitent les prophètes spirituels, ils dépassent toutes les limites éthiques. Ce faisant, ils perdent notre confiance’

Déclaration de l'American Physical Society sur le changement climatique : n'est plus « incontournable », mais toujours inacceptable – en raison de la déclaration suivante de l'American Physical Society : « Les preuves sont incontestables : le réchauffement climatique est en train de se produire. Si aucune mesure d'atténuation n'est prise, des perturbations importantes des systèmes physiques et écologiques, des systèmes sociaux, de la sécurité et de la santé humaine de la Terre sont susceptibles de se produire. Nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre dès maintenant.

Giaver : « J'ai démissionné de la société en 2011. Premièrement : rien dans la science n'est incontestable. Deuxièmement : l'augmentation moyenne « mesurée » de la température sur 100 ans environ est de 0,8 Kelvin. Troisièmement : puisque la Société de Physique prétend qu'il est devenu plus chaud, pourquoi tout va-t-il mieux qu'avant ? Quatrièmement : la température moyenne maximale jamais mesurée était en 1998, il y a 17 ans. Quand cesserons-nous de gaspiller de l'argent dans les énergies alternatives ?”


4 réponses 4

Le graphique d'Ivar est malicieux en essayant d'impliquer qu'il devrait y avoir une corrélation exacte. La température globale de l'air n'est pas un bon paramètre pour comparer les émissions de CO2, car la chaleur croissante ne réchauffe pas seulement l'air. La majeure partie de la chaleur sert à réchauffer les couches supérieures des océans, mais ce n'est pas une relation linéaire. Le rapport entre le réchauffement de l'air et celui des océans varie énormément avec l'état du courant océanique, dans lequel El Niño n'est que la plus grande de plusieurs oscillations océaniques. Si, au lieu de représenter graphiquement la température mondiale de l'air, il avait représenté graphiquement l'absorption de chaleur mondiale, il serait arrivé à une relation beaucoup plus uniforme avec les émissions de gaz à effet de serre. Ivar est un ingénieur et un physicien, pas un climatologue, et son incapacité (ou sa réticence) à regarder l'image holistique me fait douter de ses références en matière de changement climatique.

Les différences de température y/y sont très faibles par rapport à la variation naturelle au cours de l'année

Cela veut seulement dire que nous avons un grand cycle saisonnier. Il ne dit rien sur les variations de basse fréquence. Une fois que vous avez supprimé les effets saisonniers, le réchauffement à l'échelle du centenaire est évident et presque omniprésent (oui, une poignée de régions se sont refroidies récemment, mais la grande majorité se réchauffe).

La corrélation entre les émissions de CO2 et les changements de température mesurés n'est pas parfaite.

Qui s'attend à ce qu'il soit parfait ? Certainement pas les climatologues, pour les raisons évoquées ci-dessus et aussi ici. Ceci est un exemple classique d'un homme de paille, utilisé omniprésent par des personnes qui ne peuvent pas faire de vrais arguments (comme les "sceptiques du climat")

Les différences de température y/y sont très faibles par rapport à la variation naturelle au cours de l'année, et la tendance que nous voyons pourrait être une illusion statistique, en particulier que les scientifiques qui ont développé la méthode cherchaient à démontrer exactement ce genre de tendance.

Heureusement, les statisticiens ont développé des tests pour déterminer si les preuves d'une tendance au réchauffement sont « statistiquement significatives » (c'est-à-dire que la probabilité d'observer une tendance aussi grande que celle observée s'il ne s'agissait que d'une illusion statistique est inférieure à un seuil prédéterminé). Ce sont des trucs de base de STATS 101. Si vous choisissez une longueur de tendance supérieure au minimum recommandé par l'OMM de 30 ans (c'est-à-dire une période suffisamment longue pour s'attendre à ce que la tendance soit détectable compte tenu du bruit - en d'autres termes, le test a une puissance statistique raisonnable), alors la preuve d'une tendance au réchauffement est en effet statistiquement significatif.

La corrélation entre le CO2 les émissions et les changements de température mesurés ne sont pas parfaits.

Bien sûr que non, car le CO2 n'est pas la seule chose qui influence les températures de surface mondiales, par exemple le forçage volcanique, les aérosols, le forçage solaire, etc. Vous ne vous attendriez à une corrélation "parfaite" que si le CO2 étaient la seule chose affectant les GMST et il n'y avait pas de "bruit météorologique", par exemple ENSO modifiant la répartition de la chaleur entre l'atmosphère et les océans.

Ivar a été plutôt méchant dans son schéma, vous pouvez obtenir une meilleure corrélation visuelle en redimensionnant les graphiques :

Malheureusement, woodfortrees.org n'a que les données Mauna Loa, mais vous avez l'idée, si quelqu'un prétend que la corrélation n'est pas très bonne et ne trace pas les données d'une manière qui maximise la corrélation apparente, alors cela devrait sonner l'alarme cloches!

Je soupçonne que la corrélation avec le contenu thermique total (dominé par le contenu thermique des océans) est susceptible d'être plutôt meilleure (car l'augmentation du forçage radiatif chauffe les océans ainsi que l'atmosphère, vous devez donc les considérer tous les deux ensemble).


Le prix Nobel

Les travaux qui ont conduit au prix Nobel de Giaever ont été réalisés à General Electric en 1960. À la suite de la découverte par Esaki de l'effet tunnel d'électrons dans les semi-conducteurs en 1958, Giaever a montré que l'effet tunnel avait également lieu dans les supraconducteurs, démontrant l'effet tunnel à travers une très fine couche d'oxyde entourée à la fois côtés par du métal dans un état supraconducteur ou normal. Les expériences de Giaever ont démontré l'existence d'un écart énergétique dans les supraconducteurs, l'une des prédictions les plus importantes de la théorie BCS de la supraconductivité, qui avait été développée en 1957. La démonstration expérimentale de Giaever de l'effet tunnel dans les supraconducteurs a stimulé le physicien théoricien Brian Josephson de travailler sur le phénomène, ce qui a conduit à sa prédiction de l'effet Josephson en 1962. Esaki et Giaever se sont partagé la moitié du prix Nobel de 1973, et Josephson a reçu l'autre moitié. Ώ]

Les recherches de Giaever plus tard dans sa carrière étaient principalement dans le domaine de la biophysique. En 1969, il a fait des recherches en biophysique pendant un an en tant que boursier à Clare Hall, Université de Cambridge, grâce à une bourse Guggenheim, et il a continué à travailler dans ce domaine après son retour aux États-Unis. Β]

Il a cosigné une lettre de plus de 70 scientifiques lauréats du prix Nobel à l'Assemblée législative de la Louisiane soutenant l'abrogation de la Louisiana Science Education Act de la Louisiane. Ε]


Ivar Giaever

Le Dr Giaever a fait progresser le domaine de la physique dans le domaine des supraconducteurs, des couches minces et de la biophysique.

Biographie

Ivar Giaever est né à Bergen, en Norvège, le 5 avril 1929, le deuxième de trois enfants. Il a grandi à Toten où son père était pharmacien. Il a été diplômé de l'Institut norvégien de technologie en 1952 avec un diplôme en génie mécanique. En 1953, Giaever a terminé son service militaire en tant que caporal dans l'armée norvégienne, et par la suite, il a été employé pendant un an en tant qu'examinateur de brevets pour le gouvernement norvégien.

Giaever a émigré au Canada en 1954 et après une courte période en tant qu'aide d'architecte, il a rejoint le programme d'ingénierie avancée de la Canadian General Electric. En 1956, il a émigré aux États-Unis où il a suivi les cours d'ingénierie A, B et C de GE, puis a travaillé dans diverses missions en tant que mathématicien appliqué. Il a rejoint le Centre de recherche et de développement de GE à Niskayuna, NY, comté de Schenectady, en 1958 et a simultanément commencé des études supérieures au Rensselaer Polytechnic Institute (RPI) à Troy, NY, où il a obtenu son doctorat. diplôme de physique en 1964. Il est devenu citoyen américain naturalisé la même année.

De 1958 à 1969, le Dr Giaever a travaillé dans les domaines des couches minces, de l'effet tunnel et de la supraconductivité. En 1965, il a reçu le prix Oliver E. Buckley pour un travail pionnier combinant tunnel et supraconductivité. En 1969, il a reçu une bourse Guggenheim et a ensuite passé un an à Cambridge, en Angleterre, pour étudier la biophysique. Depuis son retour au Centre de recherche et de développement en 1970, le Dr Giaever a consacré la plupart de ses efforts à l'étude du comportement des molécules de protéines sur des surfaces solides. En reconnaissance de son travail, il a été élu membre Coolidge de General Electric en mai 1973.

Alors qu'il travaillait comme physicien au centre de R&D de Niskayuna en 1960, quatre ans avant d'obtenir son doctorat, Ivar Giaever a eu l'idée d'utiliser l'effet tunnel d'électrons pour mesurer l'écart énergétique dans un supraconducteur. Cette technique, divulguée dans un article novateur, a à la fois fourni une nouvelle méthode d'étude de la supraconductivité et ouvert la possibilité d'une nouvelle classe de dispositifs électroniques. L'importance du travail a été soulignée par l'attribution d'un prix Nobel 1973, partagé avec Leo Esaki et Brian D. Josephson.

Ci-dessous : Vidéo : le Dr Giaever explique le fonctionnement du tunnel quantique

"Le prix Nobel est la plus haute distinction qu'un scientifique puisse recevoir, et nous sommes ravis que le comité Nobel ait reconnu cette année les contributions exceptionnelles du Dr Giaever à l'étude des phénomènes qui se produisent à des températures proches du zéro absolu", a déclaré le Dr Arthur M. Bueche, vice-président de GE pour la recherche et le développement. "Le seul autre scientifique de GE à recevoir un prix Nobel était le regretté Dr Irving Langmuir, qui a remporté le prix de chimie en 1932", a souligné le Dr Bueche. Le président du conseil d'administration de GE, Reginald H. Jones, a déclaré qu'il était tout à fait approprié qu'aujourd'hui, le 23 octobre 1973, soit le 100e anniversaire de l'un des plus grands scientifiques de GE, le Dr William D. Coolidge, qui vivait également à Niskayuna.

Le Dr Giaever est membre de l'Institute of Electrical and Electronic Engineers et de la Biophysical Society, et il est membre de l'American Physical Society. En plus de son poste de professeur d'institut d'ingénierie et de sciences à RPI, le Dr Giaever est professeur général à l'Université d'Oslo en Norvège et est également président de l'Institut de biophysique appliquée à Troy, NY, près de RPI.

Au moment de son prix Nobel et à ce jour, le Dr Giaever et son épouse Inger ont vécu à Niskayuna. Peu de temps après que GE ait organisé sa réception de reconnaissance, le superviseur de la ville de Niskayuna, le Dr Edwin D. Reilly, a déclaré une « Journée Ivar Giaever » en son honneur. Le Dr Reilly avait étudié auprès des mêmes professeurs au RPI que le Dr Giaever, mais il a obtenu son doctorat. en physique cinq ans plus tard. Mais bien qu'ils habitaient à moins d'un kilomètre l'un de l'autre, ils ne s'étaient pas rencontrés jusqu'à ce qu'ils découvrent qu'ils avaient tous les deux écrit des lettres sur le même sujet qui paraissaient dans le même numéro de Physics Today. Après avoir été informé de la proclamation de sa ville, le Dr Giaever a appelé le superviseur et a dit : « Merci, Ed, mais dites-le-moi. Que fait-on exactement le jour d'Ivar Giaever ? »

Retour au Temple de la renommée de l'ingénierie

Photos:
General Electric

Sources:
Entretien avec Ivar Giaever. Centre technique d'Edison. 2007
Edwin Reilly Jr.

Si vous êtes historien et souhaitez corriger des faits ou publier un commentaire ou un article intégré, n'hésitez pas à nous contacter.

Utilisation de l'image :
Photos:: Une autorisation et des frais sont requis pour l'utilisation de photos dans des publications imprimées ou Internet.

Usage éducatif:: Les élèves et les enseignants peuvent utiliser des photos et des vidéos à l'école. Les graphiques et les photos doivent conserver le filigrane ou les légendes Edison Tech Center et ne pas être manipulés, à l'exception du dimensionnement.


Ivar Giaver - Histoire

Plus tôt dans la journée, j'ai écrit qu'Ivar Giaever était soit vendu, soit sénile avec sa récente sortie très publique de l'American Physical Society à cause d'AGW. J'ai soutenu que pour qu'un homme de sa stature scientifique dise la propagande qu'il a dite, il devait être soit sur le coup (payé par les suspects habituels comme les Koch et Exxon) soit sénile. C'est parce que la science d'AGW est vraiment ce son. Avoir quelqu'un de sa stature contre lui comme il l'a fait, c'est comme un rabbin respecté affirmant soudainement que le porc est casher. Quelque chose devait être en place.

Il était sur le coup et maintenant je vais le prouver.

Le voici sur la liste des experts du Heartland Institute.

Le Heartland Institute est une façade pour créer et légitimer la propagande de droite payée par des gens comme Exxon Mobil et Phillip Morris. Ils ont une histoire formidable de nier toutes sortes de science, comme l'idée que les cigarettes causent le cancer. Vous pouvez également le voir répertorié par eux ici:

Si vous continuez à parcourir cette liste, vous pouvez trouver Richard Lindzen et Bjorn Lomborg, activiste bien connu et négationniste professionnel du climat. Parmi certaines des positions les plus intéressantes de Heartland et du groupe Heritage Foundation, en plus du déni climatique habituel et des fausses données écologiques, il y a eu une défense de l'utilisation par les entreprises américaines du travail des enfants et des esclaves à l'étranger.

Gaiever est également apparu sur une annonce pleine page niant le changement climatique financée par l'institut Cato.

Le Cato Institute est financé par ExxonMobil, Phillip Morris, American Petroleum Institute (API) et Koch Family Foundations.

Tous ces groupes ont d'énormes sommes d'argent versées par les intérêts des combustibles fossiles qui veulent que la science du climat soit anéantie. Ils veulent qu'il soit annulé parce que si les gens le prenaient au sérieux et la catastrophe à venir du changement climatique non atténué, alors les gens utiliseraient d'autres sources d'énergie que les combustibles fossiles. Il s'agit de mentir pour de l'argent au détriment des générations futures et même de la nôtre. Ces groupes obtiennent la fausse science pour laquelle ils sont payés et la propagent ensuite.

Certains pourraient penser que cela ne prouve pas une vente - seulement une collaboration avec ces groupes. Cela nécessiterait de croire qu'un scientifique bien connu sans antécédents de recherche sur le climat sort avec une liste de points de discussion qui sont facilement réfutés scientifiquement juste à cause de la bonté de son cœur - parce qu'il croit que sa « science » contraire est donc beaucoup qu'il a dû s'exprimer - mais il ne prend pas la peine de publier un seul article sur le sujet qui puisse être évalué par les pairs.

S'il avait vraiment des données pour éliminer la science du climat, il les publierait quelque part. Mais il ne l'a pas fait.

Bien sûr, il est payé. Bien sûr, Heartland paie ses « experts ». Il n'y a aucune autre motivation pour un scientifique respecté d'agir de manière aussi peu scientifique et de ternir une réputation par ailleurs excellente.

Mettre à jour:
Du vrai climat… chapeau à PublicitéStunted

Lors des conférences scientifiques régulières auxquelles nous assistons dans notre domaine, comme les conférences AGU ou de nombreuses autres plus petites, nous ne recevons aucun honoraire pour parler - si nous avons de la chance, nous obtenons certains frais de voyage payés ou les frais de conférence annulés, mais souvent même pas cette. Nous assistons à de telles conférences non pas pour des gains financiers personnels, mais parce que nous aimons discuter de science avec d'autres scientifiques. L'Institut Heartland a dû se rendre compte que ce n'est pas ce qui motive le genre de personnes qu'ils essaient d'attirer en tant que conférenciers : ils offrent 1 000 $ à ceux qui souhaitent donner une conférence. Cela nous rappelle l'an dernier l'American Enterprise Institute qui a offert un honoraire de 10 000 $ pour des articles de scientifiques contestant le changement climatique anthropique. Il semble donc que ce soient les prix actuels du marché pour remettre en cause le réchauffement climatique : 1 000 $ pour une conférence et 10 000 $ pour un article écrit.

Nous savons donc ce qui s'est passé ensuite. Ivar est épuisé. Il a vendu son nom. Il a vendu la physique. Il a vendu la science. Il a vendu sa postérité. Il a vendu toi et moi et tous nos enfants.

La preuve était dans le pudding. Si un grand rabbin venait à dire tout à coup qu'il se retirait d'une yeshiva parce qu'ils n'arrêtaient pas d'insister sur le fait que le cochon n'était pas casher, il n'y a en réalité que trois possibilités.

1. Sa famille a été prise en otage et il a été victime de chantage.
2. Il est devenu fou.
3. Il s'est vendu.

Je ne sais pas ce qui est pire dans ce cas hypothétique. Mais dans le cas d'Ivar, il est évident qu'il s'est vendu, et c'est tout aussi terrible.

Désolé, je ne vois aucune preuve ici qu'il a pris de l'argent du Cato Institute ou du Heartland Institute. Un collaborateur, bien sûr. Payé? Peut-être. Mais je ne vois aucune preuve fournie par Ludwig.

Btw, son déni du changement climatique semble remonter au moins à 2008, selon Wikipedia.

Bien sûr, un scientifique bien connu qui n'a pas d'antécédents dans la recherche sur le climat sort une liste de points de discussion qui sont facilement réfutés scientifiquement juste à cause de la bonté de son cœur - mais ne prend pas la peine de publier un seul article sur le sujet. qui peut être examiné par les pairs. S'il avait vraiment des données pour éliminer la science du climat, il les publierait quelque part. Mais il ne le fait pas. Bien sûr, il est payé.

Il est extrêmement naïf de penser qu'il n'a pas été payé, étant donné des faits tels que celui-ci :

Blog sur le climat réel sur la conférence Heartland
"Et si vous organisiez une conférence et qu'aucun (vrai) scientifique ne venait ?". Blog Real Climate sur l'invitation à la conférence Heartland 08, confirmant quels conférenciers ont été payés (1 000 $ chacun) et que leur voyage et leur hébergement seraient également payés par Heartland.

Le Heartland Institute a dû se rendre compte que ce n'est pas ce qui motive le genre de personnes qu'il essaie d'attirer en tant que conférenciers : ils offrent 1 000 $ à ceux qui souhaitent donner une conférence. Cela nous rappelle l'an dernier l'American Enterprise Institute qui a offert un honoraire de 10 000 $ pour des articles rédigés par des scientifiques contestant le changement climatique anthropique. Il semble donc que ce soient les prix actuels du marché pour remettre en cause le réchauffement climatique : 1 000 $ pour une conférence et 10 000 $ pour un article écrit.

Excellent billet ! Tu es en feu ce soir.

J'ai ajouté cela à mon message avec un coup de chapeau.

Bien sûr, un scientifique bien connu qui n'a pas d'antécédents dans la recherche sur le climat sort une liste de points de discussion qui sont facilement réfutés scientifiquement juste à cause de la bonté de son cœur - mais ne prend pas la peine de publier un seul article sur le sujet. qui peut être examiné par les pairs. S'il avait vraiment des données pour éliminer la science du climat, il les publierait quelque part. Mais il ne le fait pas. Bien sûr, il est payé.

Cette partie en gras est une conjecture, Ludwig. Vous ne l'avez pas prouvé.

Il peut être naïf de penser qu'il n'était pas payé (je ne le fais pas, je suis agnostique à ce sujet), mais c'est un non-sens de penser qu'il était payé, étant donné ces faits. Cela ne suit tout simplement pas. Ce n'est pas une preuve, ce n'est que de la spéculation.

Cette partie en gras est une conjecture, Ludwig. Vous ne l'avez pas prouvé.

D'ACCORD. alors quelle est exactement la motivation alors?

S'il fait cela par pur amour de la science qu'il pense avoir mal tourné, pourquoi ne fait-il pas ce que tout autre scientifique (qui n'est pas un shilling rémunéré) fait dans cette position et publie ses objections dans un document significatif et examiné par des pairs manière?

Pourquoi quelqu'un qui n'est pas un scientifique du climat et qui n'a aucun lien avec le domaine professionnellement, ferait des erreurs si évidentes dans ses arguments et négligerait une telle science fondamentale dans ses déclarations> Bien sûr, il connaît la science fondamentale. Bien sûr, il pourrait rechercher le noyau dur de la science climatique. Pourquoi endommager une réputation par ailleurs étincelante en disant de telles bêtises ?

Pourquoi serait-il la seule exception aux autres personnes de Heartland et Cato qui sont payées pour dire la même chose ?

Selon vous, quelle est la réponse s'il n'est pas payé ?

Selon vous, quelle est la réponse s'il n'est pas payé ?

Je ne sais pas, peut-être qu'il adore être un connard pro bono. Je n'ai jamais prétendu savoir ou être en mesure de fournir une réponse prouvable, vous l'avez fait. FWIW, la réponse de sénilité que vous avez fournie est aussi prouvée que la réponse "prise".

Oui et peut-être sommes-nous tous le rêve de la tortue bleue cosmique. Marche comme un canard, cancane comme un canard.

J'apprécie OOOG de souligner que LudwigVanQuixote n'a rien prouvé, mais s'est engagé dans de pures conjectures. Mais, permettez-moi de corriger le dossier de toute façon.

1. Ludwig écrit : "Bien sûr qu'il est payé. Bien sûr, Heartland paie ses "experts". C'est 100 pour cent faux dans le cas d'Ivar Giaever. Nous ne payons pas Ivar Giaever. conseillers » pour Heartland.

2. Quant aux scientifiques qui reçoivent des honoraires modestes de 1 000 $ pour avoir pris la parole lors des conférences sur le climat de Heartland – c'est une pratique courante dans le monde des groupes de réflexion, de tous les côtés. Il est idiot de suggérer que c'est un scandale de payer les frais de déplacement de personnes à qui vous demandez de parcourir des milliers de kilomètres pour partager leurs recherches. N'êtes-vous pas curieux de savoir si les conférenciers sont payés lors de conférences alarmistes sur le climat ? Vérifiez-le. Je parie que tu trouveras ça. HALETER! . ces gens sont payés pour leur temps, leurs déplacements et leur travail de préparation à une conférence.

3. Le Heartland Institute n'a JAMAIS nié que fumer des cigarettes cause le cancer. Et le lien que Ludwig a utilisé ne le prétend pas non plus. Heartland a souligné que les liens entre la fumée secondaire et le cancer sont minces, voire inexistants. There is quite a bit of difference between the two.

4. There is plenty of scientific literature that undercuts the theory of man-caused global warming. See our new 400-page report.

LUDWIG: I think you should admit that your bold claims to "prove" Giaever is "on the take" from Heartland or anyone else is a complete failure. Actually, you should apologize to Giaever. The Heartland Institute will accept a simple correction.

You're entitled to your opinions. You're not entitled to make up facts and pretend to prove something you have not.

Jim Lakely
Director of Communications
The Heartland Institute
Chicago, Illinois

Your whole institute is guilty of making up facts. You guys lied about the effects of smoking in the 90s. And now you're lying about AGW. Fuck off.

What Nature, the pre-eminent scientific journal, had to say about your report:

"Despite criticizing climate scientists for being overconfident about their data, models and theories, the Heartland Institute proclaims a conspicuous confidence in single studies and grand interpretations. makes many bold assertions that are often questionable or misleading. Many climate sceptics seem to review scientific data and studies not as scientists but as attorneys, magnifying doubts and treating incomplete explanations as falsehoods rather than signs of progress towards the truth. . The Heartland Institute and its ilk are not trying to build a theory of anything. They have set the bar much lower, and are happy muddying the waters.""

"New Report on Global Warming" funding sources, from SourceWatch:

The report was produced by The Heartland Institute, Center for the Study of Carbon Dioxide and Global Change, and Science and Environmental Policy Project (SEPP), three national nonprofit organizations based in Chicago, Illinois Tempe, Arizona and Arlington, Virginia respectively.

You're entitled to your opinions. You're not entitled to make up facts and pretend to prove something you have not.

Should you ever decide to leave heartland, the IMAX corporation would pay handsomely for your expertise in projection.

The Center for the Study of Carbon Dioxide and Global Change has Exxon funding. SEPP has gotten funding from Exxon, Shell, Unocal and ARCO. and Reverend Sun Myung Moon.

So, big oil and a complete religious whackjob. Which is why their report was torn to shreds by actual climatologists.

Does it make it better that someone would "sell out" for free, or really cheap?

Yes and maybe we are all the dream of the cosmic blue turtle. Walks like a duck, quacks like a duck.

He sold out.

I agree that the "taken" hypothesis is plausible and arguably likely true. It is, however, also not proof in and of itself. Furthermore, there's lots of other possible explanations one can come up with, including the "enjoys being an ass" or maybe "likes to travel and network with conservatives", that are not much more unlikely – certainly not as unlikely as your "dream of the cosmic blue turtle" false analogy suggests.

Aside from that, and JFTR, I did not and do not intend to defend these guys (either Giaevers or Heartland or Cato or Exxon or what have you). Don't feel like they deserve anything like that from me. I seriously was just interested in poking at LVQ's argument – and as far as I am concerned, poking at flawed arguments is what enabled people to see through the Heartland Institute and associates to begin with. publicityStunted's #17 goes to the heart of the matter by bringing to light the hypocrisy displayed here in that regard.

The point is that the reason he did it is obviously not connected to actual honest scientific inquiry, as Ludwig made clear. The actual motive is pretty irrelevant.

The point is that the reason he did it is obviously not connected to actual honest scientific inquiry, as Ludwig made clear.

Then that should be enough, no?

The actual motive is pretty irrelevant.

Well, Ludwig initially argued for the existence of one particular motive here and I picked up that argument. In the context of this LGF discussion, I guess it is relevant, then.

A little context here on the Heartland Institute's long history of shilling for the tobacco industry: The Heartland Institute and the Academy of Tobacco Studies.

A little context here on the Heartland Institute's long history of shilling for the tobacco industry: The Heartland Institute and the Academy of Tobacco Studies.

I am glad you saw this too Charles. I just saw it only a few minutes ago and Shabbos is rolling in shortly. Of course I will respond, but I intend to do so carefully and with a lot of extra research to make certain he is responded to thoroughly.

Nice to see the proprietor of the mighty LGF weigh in.

I did not come here to convince any of you that reams of scientific evidence exists that puts into question the theory that human activity is chiefly, or even significantly, responsible for changes in the earth's climate. I realize that's a fool's errand in a group that believes in man-caused global warming as strongly as Michele Bachmann believes in the saving grace of Jesus. But, the link I have above contains the latest in our collection of evidence and study by scientists around the world. Read it, or don't read it.

1. LVQ said he would "prove" Giaever is on the take -- from Heartland. I can tell you that is simply not the case. And even if you don't want to believe me (I'm used to critics of Heartland simply refusing to take my word for anything), LVQ did not come within 1,000 miles of proving it. Again . because it's not true.

2. You can throw around all the evidence you'd like about Heartland's work on tobacco issues. Et none of them say Heartland denies smoking cigarettes causes cancer. We maintain that the scientific link between second-hand smoke and cancer is weak to non-existent. Why can't you critics of Heartland at least acknowledge that there is a big difference?

The honorable thing for LVQ would be to correct himself. I'm not holding my breath.

Jim Lakely
The Heartland Institute

You're entitled to your opinions. You're not entitled to make up facts and pretend to prove something you have not.

The fact that you're a paid Heartland shill makes this sentence from you hilarious.

How do you get through the day with that much cognitive dissonance?

Glad to hear it, LVQ. (And I'm tickled that my "like" meter keeps plummeting for merely asking that criticisms of The Heartland Institute be based in fact rather than conjecture, links that don't actually say what the words in the post promise, etc.)

"Astroturfing began just like that, when smoking companies set up dummy research institutes and foundations to help people "learn the truth." But what they were really doing was trying to confuse people, and delay the implementation of tough smoking laws. And it worked. Their money bought a 10 or 12 year reprieve from legislation, giving them more than enough time to hook another generation. They are laughing all the way to the bank."
[Link: one-blue-marble.com. ]

Nice to see the proprietor of the mighty LGF weigh in.

Thanks for the compliment but as mighty as LGF undoubtedly is, it pales in comparison to the might of the industry front group you represent.

For one thing, we make do with quite a bit less money from industries that cause harm to the public.

Foundation funders

Media Transparency lists Heartland as having received grants from a range of foundations between 1986 and 2009. Of these foundations, by far the largest donor has been the foundation of Chicago industrialist Barre Seid[29], maker of Tripp Lite surge protectors.

Barbara and Barre Seid Foundation $1,037,977
Lynde and Harry Bradley Foundation $648,000
Exxon Mobil $531,500
Walton Family Foundation $400,000
Sarah Scaife Foundation $325,000
Charlotte and Walter Kohler Charitable Trust $190,500
Jaquelin Hume Foundation $166,000
Rodney Fund $135,000
JM Foundation $82,000
Castle Rock Foundation $70,000
Roe Foundation $41,500
John M. Olin Foundation $40,000
Claude R. Lambe Charitable Foundation $40,000
Charles G. Koch Charitable Foundation $37,578
Armstrong Foundation $30,000
Hickory Foundation $13,000
Carthage Foundation $10,000

Exxon funding

Greenpeace's ExxonSecrets website lists Heartland as having received $676,500 (unadjusted for inflation) from ExxonMobil between 1998 and 2006.[30] (As mentioned above, Heartland insist that Exxon has not contributed to the group since 2006.)[31]

Exxon contributions include:

$30,000 in 1998
$115,000 in 2000
$90,000 in 2001
$15,000 in 2002
$85,000 for General Operating Support and $7,500 for their 19th Anniversary Benefit Dinner in 2003
$85,000 for General Operating Support and $15,000 for Climate Change Efforts in 2004 and
$119,000 in 2005 and
$115,000 in 2006.

Secrecy on funding sources

While Heartland once disclosed its major supporters, it now refuses to publicly disclose who its corporate and foundation funders are. In response to an article criticizing the think tank for its secrecy, the group's President, Joseph Bast, wrote in February 2005:

"For many years, we provided a complete list of Heartland's corporate and foundation donors on this Web site and challenged other think tanks and advocacy groups to do the same. To our knowledge, not a single group followed our lead. However, critics who couldn’t or wouldn’t engage in fair debate over our ideas found the donor list a convenient place to find the names of unpopular companies or foundations, which they used in ad hominem attacks against us. Even reporters from time to time seemed to think reporting the identities of one or two donors--out of a list of hundreds--was a fair way of representing our funding or our motivation in taking the positions expressed in our publications. After much deliberation and with some regret, we now keep confidential the identities of all our donors."[32]

It has also claimed that "by not disclosing our donors, we keep the focus on the issue."

And I'm tickled that my "like" meter keeps plummeting

I am pretty sure the downdings that must seem to you like some bizarroworld version of the Breitbart Universe you are used to get lovebombed in are not due to you "merely asking etc." but the dishonest and/or ignorant way in which you build up your "evidence".

It is interesting to note how you have changed your stances and foci even in these comments.

It is evident - absolutely evident that Dr.Giaever is working with a fossil fuel industry funded group (yours) known for producing "science" that is strongly repudiated by the majority of the legitimate scientific community. It is repudiated by data. It is repudiated by mountains of evidence from multiple lines of pursuit. It is evident that the "science" your institute produces in regards to AGW serves the financial and political interests of the groups that fund you.

It is questionable form for a scientist to associate with such groups because it calls his scientific rigor deeply into question. Your group is hardly unbiased or in pursuit of scientific truth as its primary goal.

A troubling question is formed by this. Why would an otherwise excellent scientist, with a sterling reputation, come out and call the work of his colleagues a religion and spout the talking points of an institute like yours with no particular research of his own to back up his assertions?

You are correct. I have not, in a legal sense proven that money has changed hands in this matter. It is possible that Dr. Giaever merely enjoys shooting his mouth off about the research of thousands of his colleagues without bothering to do the basic research of the literature that would be expected of a graduate student. He surely knows what a Milankovitch cycle is. He surely knows what a greenhouse effect is. He surely can not believe that all that carbon is doing nothing or that we are not putting it up there. It is possible that he has some earth shaking data of his own to publish and for some unknown reason is waiting to publish. However, it is unlikely that a man of his stature would be so careless.

His comment that the earth's temperature is "remarkably stable" because of only a 0.7 C change over 150 years is an astonishingly careless remark. It's more like 100 years for one thing but more importantly, he knows, he has to know, that vastly smaller changes in temperature can radically alter certain systems, while other systems remain stable over vastly larger temperature changes. His statement is meaningless. 0.7 C above zero is water, below by 0.7 C is ice.

Every scientist knows that talking about the effects of temperature change without talking about the specific system involved is simply ridiculous. He knows this. A graduate student would not be permitted to make such an error.

It turns out that this seemingly small change in temperature is already producing changed weather patterns, droughts and floods around the world.

So why is he being so purposefully careless after a career marked by stellar science? Why is he saying this stuff for you when your entire purpose in this arena is to be opposed to climate science?

But you are correct. I have not proved anything in the strictest sense of the word. Perhaps he is just cranky! That is possible. I would be very curious though to hear another reasonable explanation.

Chéri. Try to be a nice guy .

Say whatever you want about Heartland, just make sure it's fact-based. Charles pointed out our funding break-down from Sourcewatch. You don't see me flaming him, do you? (Though the "who funds you" game is tiresome. Break down Exxon's support of Heartland and it's peanuts for a think tank with a $6 million budget -- and nothing compared to what the warming side gets.)

And, as Charles helpfully points out, Exxon stopped sending money our way in 2006. Our first climate conference was 2008. Isn't that interesting? Doesn't it suggest that Heartland takes its positions on principle? And, perhaps, Giaever did, as well?

No. I suppose it's just easier to assign on whatever motivation you can imagine (but cannot know), say you'll prove it, do nothing of the kind, and then jump on me when I point out the obvious.

I'm having some fun here. Might not stick around much longer, however. Got more important things to do . which many of you will imagine is evil. So be it. I just think you guys are wrong.


Chronology of Ivar Giaever’s tobacco connections and climate denial

1964-1998 Council for Tobacco Research ( CTR ) – Distraction Research, Decoy Research, Filibuster Research

Robert Proctor’s Golden Holocaust – Origins of the Cigarette Catastrophe… covers this in Chapter 16, 1
Such research sounded good, sometimes was very good and even led to Nobels, but studied everything about cancer sauf connection with tobacco. Of course, Giaever’s Nobel (superconducting) had nothing whatsoever to do with health, but his award was a useful marketing tactic.

1964 Surgeon General report clearly proved smoking-disease links. It was followed by frequent updates, including:

“Giaever” is an easy search at Truth Tobacco Industry Documents and he shows up often in the Philip Morris ( PM ) collection, with documents spanning at least 1983-2000, 2-4 decades after the 1964 Surgeon General report.

1983.09.16 Giaever, still with General Electric, spent a day with PM scientists and top research executives, such as Cliff Lilly and then- VP R&D Max Hauserman. He spoke for their Technical Seminar Series.

1984.10 PM was building dossiers on researchers, including Giaever, to select speakers for 1985 research symposium.

1984.10.31 PM had proposed speakers and alternates, including Giaever, p.11.

1985.10.18 PM held its Fifth Science Symposium. Giaever and his wife were banquet guests, p.13. PM employees outnumbered others

3:1, so that the latter were mostly talking to the former. The image above dates from then.

1992.02 Giaever makes research proposal to PM .

1992 Heidelberg Appeal Giaever and 71 other Nobelists signed the ambiguous “motherhood” Heidelberg Appeal. 2
Fred Singer’s SEPP website archived this , as did PM , who certainly cared about it . Singer helped organize many petitions against mainstream climate science, ( Crescendo p.93) repeatedly signed by many of the same people, usually not climate scientists, but seeming credible to the general public. Nobelists would have been prized above all, and Singer certainly knew many physicists (Merchants of Doubt), so this mainly shows a Singer-Giaever connection, rather than a clear climate position.

1992.08 Second International Conference on Theories of Carcinogenesis, Oslo, Norway August 15-21. Giaever spoke:
“Can the modern theory of chaos, fractal mathematics, etc be applied to the problem of carcinogenesis and cancer?”

T he program covered a wide range of topics, but “tobacco” was unmentioned as in their earlier 1986 conference, This seemed free “distraction” research funded by others, but Francis Roe, a UK tobacco industry consultant was a key organizer and speaker at both. The CTR and companies monitored these events closely. 3

2000.05 Giaver (and/or Wnek) makes biosensor research proposal to PM .
Reviewers recommend against (here, here.)

“To date, the technique does not seem to be mature enough to be used in routine testing, although this was suggested in the proposal . Indicative of the limited use of this techniques in other laboratories is the bibliography, which does not include publications of anybody else but the authors themselves.”

2008.07.01 At 58th Lindau Nobel Laureate meeting, Giaever participated in a panel, whose online video is excerpted below. 4
‘ Panel Discussion on “Climate Changes and Energy Challenges” with Nobel Laureates Profs. Deisenhofer, Giaever, Michel, Osheroff, Rubbia, von Klitzing, Steinberger (Chair: Prof. Dr. Hans Joachim Schellnhuber)’ (senior climate scientist)

He said he was a skeptic, need not worry since he was from Norway, global warming a new religion, hockey stick was not very big, all from a bit of research using Google. He cherry-picked a few years of temperature history from the USA alone, expressed doubt that warming was caused by humans and said nothing could be done.

He claimed that it took 20 years for a solar cell to return its energy cost, was contradicted, changed that to 10, and then ignored the reply. He said the USA had 500 years of coal and huge shale oil in Colorado. He worried about a new ice age, but not about sea level rise. He talked about a “small ice age” in Europe. The most indicative comment was the last one:
He expressed anger at Norway’s awarding of a Nobel Peace Prize to Al Gore the year before.

2009.03.30 CATO advertisement in major newspapers (Crescendo pp.81-82). Giaever was only Nobelist.

“We, the undersigned scientists, maintain that the case for alarm regarding climate change is grossly overstated. Surface temperature changes over the past century have been episodic and modest and there has been no net global warming for over a decade now. After controlling for population growth and property values, there has been no increase in damages from severe weather-related events. The computer models forecasting rapid temperature change abjectly fail to explain recent climate behavior. Mr. President, your characterization of the scientific facts regarding climate change and the degree of certainty informing the scientific debate is simply incorrect.” (Few signers are climate scientists, but many familiar names appear.)

2009. GI aever signed the Oregon Petition some time between 2008.01.16 and 2009.05. 5

2009.05 Petition to the American Physical Society ( APS ) 5 Giaever signed to nullify its climate change statement.
Science Bypass dissected this PR campaign led by physicists who published little or no peer-reviewed climate science:
Fred Singer (1924-), Science and Environmental Policy Project, his

one-man think tank.
Harold (“ Hal”) Lewis (1923-2011), superconductors, then UC Santa Barbara nuclear power, risk analysis, later quit APS
Will Happer (1939-), Chairman George C. Marshall Institute, Princeton atomic physics (now emeritus),
Laurence Gould (1942-), U of Hartford, physics, Heartland speaker and global warming “expert”.
Roger Cohen (1927-) ExxonMobil (ret), resigned 10/22/12 from APS topical climate group, rebutted by Warren Warren.
Robert Austin (1946-), Princeton biophysics, interviewed in Temperatures rising, had been convinced by Happer.

Princeton has a large, highly-ranked physics department and many Nobelists , fertile audiences had the petition been about science, not ideology. Happer and Austin are both Members of the National Academy of Sciences, but could only recruit 2 more Princeton signers, Salvatore Torquato (Chemistry) and Syzmon Suckewer ( plasma physics/lasers).

Months of noisy PR campaigning recruited less than 0.5% of the 47,000 APS members,

200 signers, most recruited via obvious personal relationships and strongly skewed demographically towards older males. At least 4 organizers might have known Giaever, and he signed in the first wave. He likely recruited a coauthor Jens Feder but was the only Nobelist signer.

In essence, a tiny group of physicists, mostly older men who were not climate scientists, recruited associates and demanded APS reject mainstream science and ignore most of the APS membership. When they failed, some quit, noisily, often with letters given to denier websites or media.

2010.10.06 Hal Lewis resigned from APS . He concluded that, in his view, global warming was “the greatest and most successful pseudoscientific fraud I have seen in my long life as a physicist.” The APS replied. Within a few days he became an Academic Advisor for the Global Warming Policy Foundation . Happer still is .

2011.09.13 Giaever resigned from the APS over its climate position.

2011.10 – present Heartland “Global Warming Expert” (by virtue of

day with Google). Giaever is the only Nobelist.
DeSmog readers know Heartland for climate denial, but Heartland had been funded long before by Big Tobacco, and had a PM Board member 1996-2008 (Fakery 2, pp.37-62. Joseph Bast cited his article “Joe Camel is innocent” when asking for money. Heartland now pushes e-cigarettes.

2012.07.02 Giaever gave a 30-minute lecture “The Strange Case of “Global Warming” at the 62nd Lindau Nobel Laureate meeting, following Paul Crutzen and Mario Molina, an odd juxtaposition. Dana Nuccitelli at Skeptical Science discussed his errors in detail in Ivar Giaever – Nobel Winning Physicist and Climate Pseudoscientist ( 2012), so those need not be repeated. He mostly added some graphs to the same claims made in 2008 above, having learned little or nothing, but still showed strong opinions not backed by evidence.

“ in my view, APS has become a political (or religious?) society. Consequently, I resigned from APS …
In this talk I will explain why I became concerned about the climate, and terrified by the one sided propaganda in the media, In particular I am worried about all the money wasted on alternate energies, when so many children in the world go hungry to bed.”

2015.07.01 Meeting Giaever’s talk “Global Warming Revisited” This is mostly more of the same, but a detailed dissection is offered in Foreign Policy Journal starts the year with Nobel Laureate Ivar Giaever on Climate Change.

Thus, Giaever got a Nobel for superconductors, moved into biophysics, cooperated with Philip Morris for more than a decade, still acts as a Heartland “Expert” and keeps demonstrating ignorance of the climate science he attacks.

Most Nobelists know better, as seen in The Mainau Declaration 2015 on Climate Change (2015).

1 1964-1968 p.260 ‘Over forty-odd years more than $300 million was provided for “tobacco and health” research. All of which was widely advertised …On paper, the ambition was to “explore and learn the causes of disease, including the role if any played by tobacco use”… it rarely supported research that might reveal smoking as a cause of human harm. The primary focus was on the mécanismes of disease rather than its preventable causes.’

p.272 ‘And what about those six CTR grantees who later went on to win the Nobel prize? …No one can complain about the quality of work of these scholars – it is fine basic research into genetics, immunology, virology, and the like – but Big Tobacco supported such work because it posed no threat to the continued sale of cigarettes.’

CTR acted an independent-seeming front for the tobacco companies and one cannot blame the scholars. Much closer company connections occurred with others, such as Frederick Seitz (Chapter 20, also Merchants of Doubt) … and Ivar Giaever, after he’d shifted from superconducting to biophysics. Both have been strong voices for climate denial, too.

2 1992 He did not sign the more explicit Union of Concerned Scientists’ “Warning to Humanity.” Via SourceWatch :

“ The Heidelberg Appeal was, in fact, a scam perpetrated by the asbestos and tobacco industries … later funded and controlled by a coalition which included coal, oil and energy interests, so the two denial strands merged. The Appeal document and the conferences which gave it life were organized by S. Fred Singer…
The document itself was promoted in the USA through Philip Morris’s then-private public relations firm, APCO …

Both the “Warning to Humanity” document, and the “Heidelberg Appeal” were signed by highly credible scientists who strongly believed in the statements being made. The initial signers of both documents also provided their qualifications, disciplines, and affiliations, so at this level, there was no deception. It is also worth noting that about 40% of the scientists who signed the “Heidelberg Appeal” also had their signatures on the “Warning” document – apparently supporting opposite sides simultaneously. In fact, the two groups and the two documents were not in dispute. The fraud comes from the way in which the Heidelberg document was used by the climate deniers to manufacture the impression of a dispute about global climate change. "

3 1992 Tobacco companies followed these conferences with interest . Francis ( FJC ) Roe consulted for Tobacco Advisory Council ( TAC ), an industry lobbying group, starting no later than 1980. Search “Francis Roe” OR “ FJC Roe” gets 1800 hits.
Hilda and Leonard Zahn reported on the 1986 conference to CTR lawyer Robert F. Gertenbach:

p.3 ‘ Iversen, of course, sought help early on in establishing the format and content of the program. He got aid in initial planning from FRANCIS J .C . ROE of London, UK , the well-known scientist, ‘…
p.4 ‘ no great attention during the conference to the subject of smoking and health, specifically smoking and cancer. A few speakers mentioned smoking and lung cancer during,their talks or in open discussions.’

A 1988 RJR “Secret” memo reports of a meeting with Roe, one of many by tobacco companies, who were quite happy to follow cancer conferences with legitimate researchers studying anything except tobacco:

p.6 ‘Because he is a consultant to the TAC and independently to some UK tobacco companies he needs to keep a low profile and would not want his name attached to it at this stage.’

Follow l ing the 1992 conference ( attendees) , Roe wrote the following, found in the PM collection:

p.1 ‘ I was involved in the planning. both of the first Conference in this series (which took place in 1986 and gave rise to the book “Theories of Carcinogenesis” edited by O .H . Iversen, …) and of the 1992 conference .’

01:15-08:30 Schellnhuber Introduction. How serious is this combined challenge of climate change and energy security? What are the best combined strategies? How can science and technology contribute?

“I am a skeptic. … I am from Norway, so why should I worry? … We were worried about acid rain. … The ozone hole was in the papers. … global warming has become a new religion „, When you see the hockey stick … it looks so scary, but it is in a fraction of a degree … really isn’t very big. … I did a little research on Google before I went on this panel so I don’t claim to know much about the global warming … The temperature inside the United States, the highest temperature was 1998, the second highest tempreature was 1934, the third highest temperature was 1921. How can that be? … Even if the global warming is caused by man, we’ll use the oil, there’s really nothing much we can do about it.”

53:25-57:20 Giaever, with (interspersed rebuttals) from Schellnhuber: or others:

“The solar energy is a fine source of energy, but it’s too diffuse, therefore you need too big areas and it’s too costly. If I got back 20 years ago, somebody calculated, I’m not sure if it’s true today or not, for a solar cell to regain the energy it took to make it, it would take 20 years, and people don’t want to talk about these things.”
(“That’s not true any more.”) “It takes 10 years.” ( “No, 3/4 (garbled, but ignored by Giaever)”) … “
In the United States we have coal, for another 500 years. We have shale oil in Colorado, which is equivalent to all the oil in Saudi Arabia. So there is no limit here if you’re willing to do the CO2 things. And if you look at climate in the historical sense, ice ages have happened, I forget exact number, 4 or 5 times every like 100,000 years and now we are right on the level where it is supposed to happen again, 10,000 years into a stable temperature. And when the ice age comes, the temperature falls 8 degrees. So maybe we should pollute more, to prevent that (laughing). … but what is the the correct temperature? It would be a miracle if the correct temperature for the world is the temperature we have today. Clearly that is not true. Maybe we’d be better off 2 degrees warmer. Maybe we’d be better off 2 degrees colder. I don’t know, but what I do know is this is not the correct temperature.”
(Schellnhuber explains no ice age for 40,000 years, sea level rise, degree = 20m SLR , although speed unknown.) “Greenland … at above 15000 meters the ice have increasing, the coastline is decreasing … there is more ice on Greenland now than there was at the beginning of this period.”
(Schellnhuber: that is well understood, but the overall mass balance is clearly negative.)

1:05:00 Audience Q&A , Can we be sure mankind causes climate change?

“There’s something called the small ice age in Europe, and i forget, there’s something like 200 years around 1600, the climate became much colder, and nobody knows why and no climate model can tell you why. And the fact is that the EaRth is not in a stable circle around the Sun, the axis changes, Jupiter out there disturbing the planet and so on and all sorts of things can happen. And I think that the chance that the chance the global warming anthropogenic is not very large. It may be, but it may also not be … man from Sweden gave a wonderful talk about the real problems of the world, people are really poor and so on, and I think a much better way of spending the money on that than to spending the money trying to prevent somethign we can’t prevent anyway.” (others rebut)

Disussion of energy efficiency, including transport losses in electrical grid
1:16:30-1:16:47 Giaever

“I don’t know much about that, but I think that’s a very small part, the transport loss of what we use, so I don’t think that’s very important.” (Interjection: “10 percent”) ”10 percent, that’s a small part.”
(Interjection: 10% of very big number)

Discussion of scientists, public and politicians
01:25:59 Giaever

“in my opinion the Nobel prize in global warming and such has already been given last year by Gore, who got the Nobel prize for warming and what-not, and I hate to say something bad about Norway, but in this case, I sharply disagreed with that prize.”

Philip Morris was proud of its R&D in this report, which curiously omitted their “best” R&D that made Marlboro the leading brand, even more effective in addicting adolescents. It was not just cowboy marketing. but methods that took competitors years to discover. In the 1960s, PM found freebasing (“crack nicotine”) heightened the “kick” of nicotine, as per Stevenson and Proctor (2008) “ The SECRET and SOUL of Marlboro – Phillip Morris and the Origins, Spread, and Denial of Nicotine Freebasing:”

“There is also tragedy, though, in the fact that so many scholars have helped to perfect and enhance this terrible technology of mortality. …We should not be so surprised that the industry has manipulated cigarette chemistry to keep people smoking what is surprising, though, is how easily they have gotten away with it.”


Ivar Giaever

Ivar Giaever ([ˈjeːvər] alun perin Giæver, s. 5. huhtikuuta 1929) on norjalainen fyysikko. Giaever jakoi vuonna 1973 Nobelin fysiikanpalkinnon Leo Esakin ja Brian Josephsonin kanssa tutkimuksestaan tunneloitumisilmiöstä puoli- ja suprajohteessa. [1] Giaever työskentelee Oslon yliopiston professorina.

Giaever syntyi vuonna 1929 toisena lapsena perheen yhteensä kolmesta lapsesta. Hän varttui Totenissa, jossa hänen isänsä John A. Giaever toimi farmaseuttina. Perusopetuksen hän sai Totenissa, mutta toisen asteen opinnot hän kävi Hamarin kaupungissa. Ennen opintojensa aloittamista Norjalaisessa teknillisessä instituutissa vuonna 1948, hän oli töissä vuoden Raufoss Munition -tehtailla. Giaever valmistui mekaniikan insinööriksi vuonna 1952. Seuraavana vuonna hän suoritti asepalveluksen Norjan armeijassa, ja sen jälkeen hänet otettiin Norjan hallitukselle töihin patenttitutkijaksi.

Ivar Giaever meni naimisiin Inger Skramstadin kanssa vuonna 1952 ja suhteeseen syntyi neljä lasta. Giaeveristä tuli Yhdysvaltain kansalainen vuonna 1964.


Ivar Giaever

(born 1929). Norwegian-born American physicist Ivar Giaever shared the Nobel Prize for Physics in 1973 with Leo Esaki and Brian D. Josephson for work in solid-state physics. His work provided support for the BCS theory of superconductivity, for which John Bardeen, Leon N. Cooper, and John Robert Schrieffer had won the Nobel Prize for Physics in 1972. (The BCS theory—named for the initials of the three men—explains why some materials lose all resistance to the flow of electricity at very low temperatures.)

Giaever was born on April 5, 1929, in Bergen, Norway. He received an engineering degree at the Norwegian Institute of Technology in Trondheim in 1952 and became a patent examiner for the Norwegian government. In 1954 Giaever immigrated to Canada, where he worked as a mechanical engineer with the General Electric Company in Ontario. In 1956 he was transferred to General Electric’s Development Center in Schenectady, New York. There Giaever shifted his interest to physics and did graduate work at the Rensselaer Polytechnic Institute in Troy, New York, receiving a Ph.D. in 1964.

Giaever conducted most of his work in solid-state physics and particularly in superconductivity. He pursued the idea of combining superconductivity and Esaki’s work in tunneling, eventually producing superconductor devices that allowed electrons to pass like waves of radiation through “holes” in solid-state devices. Using a “sandwich” consisting of an insulated piece of superconducting metal and a normal one, he achieved new tunneling effects that led to greater understanding of superconductivity. It was for this work—based in part on Esaki’s work in tunneling and further developed by Josephson—that Giaever shared the 1973 Nobel Prize with Esaki and Josephson.


Ivar Giaever

Born in Bergen, Norway, Giaever studied electrical engineering at the Norwegian Institute of Technology. He did service with the Norwegian Army (1952–53) and worked as a patent examiner in the Norwegian Patent Office (1953–54). In 1954 he emigrated to Canada to take up the post of mechanical engineer with the Canadian General Electric Company, transferring to General Electric's Research and Development Center in Schenectady, New York, in 1956. He gained his doctorate in 1964 from the New York Rensselear Polytechnical Institute, where he became professor of physics in 1988.

At General Electric, Giaever worked on tunneling effects in superconductors, a phenomenon explored by Leo Esaki. In 1960 he performed experiments with metals separated by a thin insulating film through which electrons tunneled, and found that if one of the metals was in the superconducting state, the current–voltage characteristics of such junctions were highly nonlinear and revealed much about the superconducting state. This laid the foundation for Brian Josephson's important discovery of the Josephson effect.

Giaever, Josephson, and Esaki shared the 1973 Nobel Prize for physics for their various contributions to knowledge of the phenomenon of tunneling and superconductivity. Their work has had important application in microelectronics and in the precise measurement of electromotive force.

Subsequently, Giaever has also published work in the field of visual observation of the antibody-antigen reaction.


Voir la vidéo: . Αφάντου 2005-6 (Août 2022).