L'histoire

Nikita Khrouchtchev brandirait sa chaussure aux Nations Unies

Nikita Khrouchtchev brandirait sa chaussure aux Nations Unies


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans l'un des moments les plus surréalistes de l'histoire de la guerre froide, le dirigeant russe Nikita Khrouchtchev frappe du poing sur la table et, selon certains rapports, enlève sa chaussure et menace de marteler une table avec elle pour protester contre un discours critique envers La politique soviétique en Europe de l'Est.

Lors d'un débat sur une résolution russe dénonçant le colonialisme, un représentant du gouvernement des Philippines a accusé les Soviétiques d'employer un double standard, soulignant leur domination de l'Europe de l'Est comme un exemple du colonialisme qu'ils critiquaient dans leur résolution.

En réponse, des sources ont déclaré que Khrouchtchev avait retiré son mocassin et l'avait agité en signe de protestation (il y a un débat pour savoir s'il a retiré la chaussure de son pied et s'il a ensuite frappé la table avec).

La scène était, en tout cas, chaotique et elle s'est finalement terminée lorsque le président de l'Assemblée générale Frederick Boland (Irlande) a cassé son marteau appelant la réunion à l'ordre, mais pas avant que l'image de Khrouchtchev comme un bouffon à tête brûlée ne soit gravée de manière indélébile dans la mémoire collective américaine.


1959 visite de Khrouchtchev aux États-Unis

Les visite d'Etat de Nikita Khrouchtchev aux Etats-Unis était une visite de 13 jours du 15 au 27 septembre 1959. Il s'agissait de la première visite d'État d'un dirigeant soviétique aux États-Unis. Khrouchtchev, alors secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique et président du Conseil des ministres, a également été le premier dirigeant ukrainien de souche à mettre le pied dans l'hémisphère occidental. [1] Étant la première visite d'un leader de son espèce, la couverture de celle-ci a donné lieu à un cirque médiatique étendu. [2]


17 événements internationaux mal gérés à travers l'histoire

Malgré les enjeux élevés de l'art de gouverner et la haute vénération que l'on voue parfois aux dirigeants politiques, il est important de se rappeler, comme Marc Aurèle se le rappelait à plusieurs reprises : &ldquoSouvenez-vous de vous mortel». Nos dirigeants politiques sont simplement humains, sujets à l'erreur et aux erreurs, tout comme la personne ordinaire. Parfois, ces faux pas prennent la forme de gaffes, « lorsqu'un politicien dit la vérité &ndash une vérité évidente qu'il est&rsquot censé dire». À d'autres occasions, ces erreurs se sont avérées des erreurs de jugement plus dévastatrices avec des conséquences durables et potentiellement fatales.

Voici 17 des plus drôles et des pires ratés diplomatiques de l'histoire :

Khrouchtchev lors d'une réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies le 22 septembre. Wikimedia Commons.

17. En 1960, Nikita Khrouchtchev a commencé à frapper et à agiter sa chaussure aux Nations Unies en signe de protestation

Lors de la 902e réunion plénière de l'Assemblée générale des Nations Unies, tenue à New York en 1960, un incident remarquable s'est produit le 12 octobre : Nikita Khrouchtchev, le premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique et l'un des hommes les plus puissants de la monde, agitant et frappant sa chaussure. A mi-parcours d'un discours de Lorenzo Sumulong, chef de la délégation philippine, Sumulong a lancé une longue diatribe et condamnation de l'URSS, affirmant que « les peuples d'Europe de l'Est et d'ailleurs qui ont été privés du libre exercice de leur droit civil et droits politiques et qui ont été engloutis, pour ainsi dire, par l'Union soviétique».

En réponse, Khrouchtchev aurait frappé du poing sur son bureau et demandé un rappel au Règlement. Écartant Sumulong, Khrouchtchev s'est précipité sur le podium à l'avant de l'assemblée, après quoi il a commencé sa propre diatribe théâtrale contre Sumulong, le qualifiant d'« imbécile, de comparse et de laquais » en plus de servir de « représentant de l'impérialisme américain ». Au cours de sa propre diatribe, exigeant, sans succès, que Sumulong soit retiré de l'assemblée, à un moment donné au cours de son explosion provocatrice, Khrouchtchev aurait ramassé sa chaussure et aurait commencé à frapper la tribune avec. Alors que la session sombrait rapidement dans l'anarchie, y compris les intercessions du vice-ministre roumain des Affaires étrangères Eduard Mezincescu dans une attaque agressive contre Sumulong avant que son microphone ne soit désactivé, le président de l'Assemblée Frederick Boland a déclaré que la réunion était terminée. Il a claqué son gravier avec une telle force que Boland a en fait cassé la tête qui s'est envolée à travers la pièce. L'incident aurait des répercussions à plus long terme, avec l'image de Khrouchtchev irrémédiablement endommagée par son explosion bizarre. En 1964, après avoir été démis de ses fonctions de chef de l'Union soviétique, des publications de propagande l'ont fustigé pour "l'épisode honteux qu'il présente toujours comme un acte de bravoure".


Commentaire ultérieur[modifier | modifier la source]

Khrouchtchev aurait été ravi de sa performance, mais d'autres membres des délégations communistes à l'ONU étaient embarrassés ou mécontents. Khrouchtchev a été démis de ses fonctions de chef en 1964, et il a été critiqué pour cet incident : "un épisode honteux qu'il présente toujours comme un acte de bravoure". ⎣]

En 1961, le philosophe révolutionnaire Frantz Fanon commente : « Et quand M. Khrouchtchev brandit sa chaussure aux Nations Unies et martèle la table avec, aucun colonisé, aucun représentant des pays sous-développés ne rit. Pour ce que M. Khrouchtchev montre aux colonisés pays qui regardent, c'est que lui, le moujik porteur de missiles, traite ces misérables capitalistes comme ils le méritent." ⎤]

Nikita Khrouchtchev a mentionné les claquements de chaussures dans ses mémoires, écrivant qu'il parlait contre le régime franquiste dans des expressions fortes. Un représentant de l'Espagne a pris la parole pour répondre et, après son discours, les délégués des pays socialistes ont fait beaucoup de bruit pour protester. Khrouchtchev a écrit : « Me souvenant des rapports que j'ai lus sur les sessions de la Douma d'État en Russie, j'ai décidé d'ajouter un peu plus de chaleur. J'ai enlevé ma chaussure et l'ai martelée sur le bureau pour que notre protestation soit plus forte. La note de bas de page de ce texte dit que les souvenirs de Khrouchtchev sont erronés. Les temps a rapporté que Khrouchtchev a lancé une « tirade en colère » contre Franco le 1er octobre. ⎦]

La petite-fille de Khrouchtchev, Nina L. Khrouchtchev, écrit qu'après des années de silence gêné, sa famille a expliqué son souvenir de l'événement. Selon Nina, Khrouchtchev portait des chaussures neuves et serrées, alors il les a enlevées alors qu'il était assis. Il a commencé à frapper la table avec son poing pendant sa réponse de colère, et sa montre est tombée. Alors qu'il le ramassait, ses chaussures jetées ont attiré son attention et il en a profité pour en ramasser un et marteler le bureau avec. Elle mentionne également que de nombreuses versions de l'incident ont été en circulation, avec diverses dates et occasions. ⎧]

Le récit de Nina est très similaire à celui de l'interprète de longue date de Khrouchtchev, Viktor Sukhodrev, qui s'est assis avec lui pendant l'événement et a rapporté que son patron a frappé si fort sur son bureau de délégué que sa montre s'est arrêtée, ce qui l'a rendu furieux davantage et a incité le changement à la chaussure. Β]

Sergueï Khrouchtchev (le fils de Nikita) a déclaré qu'il n'avait trouvé aucune preuve photographique ou vidéo de l'incident. NBC et CBC ont effectué une recherche dans leurs archives, mais n'ont pas pu trouver d'enregistrement de l'événement. Cependant, la chaîne publique italienne RAI a publié des images qui, selon elle, montrent la chaussure lors de l'incident. ⎨]

De l'avis de Sergei, il serait très peu probable que Nikita Khrouchtchev ait intentionnellement retiré sa chaussure. Il y avait peu d'espace sous le bureau et le dirigeant soviétique, étant un peu en surpoids, ne pouvait pas atteindre ses pieds. Ce problème spécifique a été abordé en 2002 par un ancien membre du personnel de l'ONU, qui a déclaré que Khrouchtchev n'aurait pas pu spontanément retirer sa chaussure de son bureau mais l'avait déjà perdue après qu'un journaliste l'ait piétinée. L'employé de l'ONU a ensuite récupéré la chaussure, l'a enveloppée dans une serviette et l'a remise à Khrouchtchev, qui n'a pas pu la remettre et a dû la laisser par terre à côté de son bureau. Le même employé a également confirmé qu'elle l'avait vu. plus tard, cogner la chaussure sur le bureau, confirmant ainsi fonctionnellement les rapports de Nina Khrouchtcheva et Viktor Sukhodrev. Β] ⎩]

Selon le journaliste allemand Walter Heinkels, un producteur de chaussures de Pirmasens a déclaré avoir vu une photo de la chaussure dans un journal et l'avoir reconnue comme faisant partie de sa production. Le ministère fédéral de l'Économie a expliqué que la République fédérale avait envoyé 30 000 paires de chaussures à l'Union soviétique. Parmi eux se trouvaient 2 000 paires de bonnes chaussures basses, et l'une d'entre elles aurait pu trouver son chemin jusqu'à Khrouchtchev. ⎪]


Au-delà de la chaussure : repenser Khrouchtchev à la quinzième session de l'Assemblée générale des Nations Unies

Un article d'Alessandro Iandolo, « Beyond the Shoe : Rethinking Khrushchev at the Fifteenth Session of the United Nations General Assembly » a été publié dans le numéro de janvier 2017 de Histoire diplomatique.

Résumé

L'histoire tend à se souvenir de la participation soviétique à la quinzième session de l'Assemblée générale des Nations Unies (AG des Nations Unies, septembre 1960 et avril 1961) à cause de la chaussure Nikita Khrouchtchev. Le 13 octobre 1960, le dirigeant soviétique aurait cogné sa chaussure contre son bureau dans la salle de l'Assemblée générale pour protester contre un discours qu'il n'aimait pas. L'incident est l'un des plus connus de l'histoire de la guerre froide. Cependant, malgré l'intérêt qu'elle a suscité, la conduite de Khrouchtchev était l'aspect le moins important des relations soviétiques avec l'ONU en 196061. Cet article réévalue la participation soviétique à la quinzième session de l'AG à la lumière de ses conséquences à moyen et long terme pour la structure, les pratiques et la vision de l'ONU. Il introduit également dans l'histoire de cette session de l'ONU la question des relations de Moscou avec les membres de l'ONU du Tiers-Monde, jusqu'à présent négligée dans la littérature existante.

  • i Par Warren K. Leffler [Domaine public], via Wikimedia Commons

L'a-t-il frappé ? : Nikita Khrouchtchev et la chaussure

La chaussure que le monde pense que Khrouchtchev a frappée aux Nations Unies est l'un des symboles les plus emblématiques de l'histoire. Interrogez de nombreux Occidentaux, et même pas mal de Russes, sur l'homme qui a succédé à Staline puis l'a dénoncé, qui a dirigé l'Union soviétique pendant une décennie et a amené le monde au bord du nucléaire à Cuba, et ce dont ils se souviennent le plus, c'est la chaussure.

Mais cela n'est peut-être jamais arrivé.

La célèbre chaussure aurait été frappée le 13 octobre 1960. Un correspondant du New York Times, Benjamin Welles, a rapporté que Khrouchtchev réagissait à un discours d'un délégué philippin qui accusait l'Union soviétique d'avoir « englouti » l'Europe de l'Est et de « l'avoir privée ». des droits politiques et civils. » Selon Welles, Khrouchtchev « a retiré sa chaussure droite, s'est levé et a brandi la chaussure vers le délégué philippin de l'autre côté de la salle. Il a ensuite cogné sa chaussure sur le bureau."

Encore un autre homme du Times, James Feron, qui était aux Nations Unies mais n'a pas écrit d'histoire, se souvient : " J'ai en fait vu Khrouchtchev ne pas cogner sa chaussure. " Selon Feron, que j'ai interviewé en 2002, le dirigeant soviétique " s'est penché, a pris d'une chaussure à enfiler, l'a agitée de manière pseudo menaçante et l'a mise sur son bureau, mais il n'a jamais cogné sa chaussure."

L'a-t-il ou n'a-t-il pas fait ? Un général du KGB s'est souvenu que Khrouchtchev frappait la chaussure en rythme, "comme un métronome". table), mais il est tombé lorsqu'un journaliste lui a marché sur les talons. L'employée a déclaré qu'elle avait passé la chaussure enveloppée dans une serviette à Khrouchtchev, après quoi il l'a effectivement cognée. Viktor Sukhodrev, brillant interprète de Khrouchtchev, se souvient que son patron a tellement frappé le bureau de l'ONU avec ses poings que sa montre s'est arrêtée, à ce moment-là, irrité par le fait qu'un "laquais capitaliste" avait en effet cassé une bonne montre, Khrouchtchev a décollé sa chaussure et a commencé à frapper.

Quand j'ai parlé de Khrouchtchev à des vétérans de son époque à Washington, un témoin oculaire a confirmé les coups. Mais un autre témoin oculaire a confirmé le non-coup. Un troisième, qui a déclaré qu'il se tenait à plusieurs mètres derrière le premier ministre, a insisté sur le fait que le talon de la main qui tenait la chaussure avait claqué le bureau mais que cette chaussure ne l'avait jamais touché.

John Loengard, ancien rédacteur en chef du magazine Life, m'a écrit qu'il était dans un stand de l'Assemblée générale, avec une dizaine de photographes des quotidiens new-yorkais et des agences de presse nationales. Loengard est « certain » que Khrouchtchev « n'a pas cogné sa chaussure sur le bureau », mais « qu'il avait certainement l'intention de le faire ». Il a souri aux délégués de la République arabe unie qui se sont assis de l'autre côté de l'allée et ont mimé (avec une main vide) que la prochaine fois qu'il utiliserait la chaussure pour frapper. Je peux vous assurer que chaque caméra de la cabine était dirigée sur Khrouchtchev, attendant qu'il utilise la chaussure. Il l'a seulement remis et est parti. Aucun de nous n'a raté l'image, ce qui aurait été une grave erreur professionnelle. L'événement ne s'est jamais produit."

On pourrait penser que la polémique pourrait être résolue par la télévision ou les archives photographiques. Il y a plusieurs années, le fils de Khrouchtchev, Sergei, a demandé à NBC et à la Canadian Broadcasting Corporation une cassette de l'événement, mais aucun n'a pu en trouver. Un ancien correspondant de CBS à Moscou m'a dit que sa recherche n'avait rien donné non plus. Ma propre quête sur Internet a mis au jour une photo de la chaussure (une sandale marron clair, il s'avère) sur le bureau de l'ONU, mais aucune des premières n'est entrée en collision avec la seconde.

Que Khrouchtchev ait frappé ou simplement brandi, la plus grande question est de savoir comment établir la vérité dans l'histoire, ou si elle peut être établie du tout. Un ami à Moscou, un historien médiéval distingué, a réagi à la controverse de la chaussure de cette façon, sa langue seulement en partie dans la joue : "Si l'on ne peut pas établir la vérité dans un événement avec des centaines de témoins oculaires dont beaucoup sont vivants et parlent, quel est le point de reconstruire des événements vieux de plusieurs siècles ?"

L'écrivain est professeur de sciences politiques à l'Amherst College et l'auteur de "Khrouchtchev : The Man and His Era."


Discussion : incident de claquement de chaussures

Je suis surpris que cet article présente l'incident comme un fait bien qu'un certain nombre de sources mettent en doute si l'incident a réellement eu lieu au moins comme décrit. Certes, il a tapé du poing sur la table et à un moment donné, il a soit retiré sa chaussure, soit elle s'est détachée d'elle-même. Mais il ne semble y avoir aucune preuve concrète qu'il l'ait réellement mis sur la table. Voir par exemple [1].Gr8white (talk) 16:28, 1 September 2010 (UTC)

Enfant, j'en ai vu une vidéo à la télévision quelques décennies après que cela s'est produit. Ou, c'est ce dont je me souviens. K était sur le podium en train de prononcer un discours sur, je ne sais pas, la guerre nucléaire ou quelque chose du genre, et il est devenu de plus en plus agité, puis il a commencé à crier, à taper du poing contre le podium, puis il s'est penché, a attrapé sa chaussure et a commencé frappant du talon contre le podium alors qu'il poursuivait sa tirade. « Nous allons vous enterrer. » « Les vivants envieront les morts ! L'histoire, capturée sur bande vidéo par plusieurs chaînes d'information du monde entier.

Donc je suppose que ça ne s'est pas passé comme ça ? J'étais enfant ou adolescent quand je l'ai appris. Peut-être que j'ai vu une photo ou quelques-unes, et cela aurait facilement pu être cette photo truquée (où il frappe du mauvais côté contre la table). Et mon père était républicain, et j'ai peut-être entendu la version républicaine de l'histoire. Peut-être, encore et encore. C'était le système de croyances de la guerre froide qui a permis aux États-Unis de fabriquer des armes.

C'est trop étrange. Il devait y avoir au moins 100 témoins dans la même pièce, peut-être plusieurs centaines. Personne ne s'en souvient ? Pas de photos? N'avaient-ils pas un système audio électronique complet avec des traducteurs pour que chaque diplomate puisse participer ? Personne n'a enregistré ça ? Même pas un bloc sténo ? Le gouvernement des Philippines n'a-t-il pas une trace du moment où Sumulong a pris la parole sur le podium? Je refuse de croire que l'ONU n'a pas de dossiers à ce sujet, ou des dossiers qui pourraient prouver que c'est faux. Je refuse de croire qu'il n'y ait pas eu une rafale de lettres à ce sujet au moins, si cela s'est vraiment produit. Ce n'est pas comme si c'était dans une petite pièce et qu'ils sont tous morts et donc il n'y a aucun moyen de savoir ce qui s'est réellement passé. K et S et le modérateur et toutes les autres personnes impliquées, ils ont tous franchi la porte ce jour-là, toujours en vie, avec l'entourage de chaque homme, et ont dû le dire à quelqu'un, si cela s'est vraiment produit.

  • Je suppose que la question est de savoir si c'est faux.
  • Il est à noter que, alors que le comportement de Khrouchtchev a depuis été considéré comme menaçant, le Times l'accusait à l'époque de « traiter l'Assemblée générale comme une énorme blague, au point même d'enlever sa chaussure hier, de la secouer en direction de le président et en frappant son bureau avec tout en riant avec ses collègues". Cela correspond aux images de rire.
  • En réponse au deuxième message ci-dessus, selon ce [2], "Les vivants envieront les morts" a été attribué à Khrouchtchev par Kennedy en 1963, mais n'a jamais été vérifié.--Jack Upland (discussion) 06:22, 21 Novembre 2015 (UTC)

Je suppose qu'il n'y a pas de photo de cet incident, mais je viens d'ajouter cette page à Category:Wikipedia a demandé des photos d'événements historiques dans l'espoir qu'il y en ait. Comet Tuttle (discussion) 15:33, 24 septembre 2010 (UTC)

Selon l'article cité ci-dessus, plusieurs photographes étaient sur le point de capturer l'incident, et le fait qu'aucune photo n'existe donne du crédit à l'affirmation selon laquelle le coup n'a jamais eu lieu. Bien que, selon une source, il existe au moins une photo truquée sur Internet. Gr8white (talk) 03:36, 25 September 2010 (UTC) Voici une référence à la photo truquée (environ au milieu de la page) : http://www.dreamtimepodcast.com/2009/07/k-blows-top.html Gr8white (conversation) 03:43, 25 septembre 2010 (UTC) Trouvé le faux le plus connu et l'original AP, créé un collage et ajouté.FeelSunny (conversation) 01:22, 11 janvier 2012 (UTC)

Un article du New York Times Page 1 du 13 octobre 1960 affirmant qu'il l'a frappé : [3] Un éditorial du New York Times de 2003 qui fait référence à un photographe de l'époque affirmant que cela ne s'est pas produit : [4]

Oh, le manque de fiabilité des témoins oculaires humains ! --Aervanath (discussion) 15:54, 6 décembre 2011 (UTC)

Je suggère que cette page soit déplacée vers un titre plus approprié, par exemple "UN Shoe Banging Incident" ou "Khrouchtchev Shoe banging incident" 27.32.52.160 (discussion) 01:08, 6 juin 2012 (UTC)

L'incident de claquement de chaussures de Khrouchtchev serait probablement une amélioration. --BDD (conversation) 23:39, 18 septembre 2012 (UTC) Je pense qu'il devrait mentionner Khrouchtchev.--Jack Upland (conversation) 07:45, 19 novembre 2015 (UTC)

La photo du NY Times Store peut servir de preuve définitive de cet incident. http://www.nytstore.com/1/1/3051-soviet-premier-nikita-khrushchev-1960-nsapfs5.html Cependant, il n'est clairement pas disponible pour insertion ici sur WikiPedia. Question : faut-il au moins le mentionner dans l'article ? — Commentaire précédent non signé ajouté par Bornmw (discussion • contributions) 04:39, 31 mars 2014 (UTC)

La question est de savoir si une photo existe si on doit la payer. Car, en effet, c'est la vraie question que vous avez posée. Selon cette norme, je ne dois pas exister, car mes photographies officielles sont impossibles à trouver. Mais, ma femme serait très certainement en désaccord avec vous. Plus important encore, Wikipedia compte plus de quelques milliers de références derrière des paywalls, proposant le même problème. Annulons-nous toutes les références de paywall et supprimons-nous une quantité substantielle d'articles politiques et scientifiques de Wikipédia ? Nous ne le faisons évidemment pas. Nous donnons la citation et à l'occasion, une explication dans la citation.Wzrd1 (talk) 04:43, 31 March 2014 (UTC)

Merci pour l'ajout. La prochaine fois, gardez à l'esprit que vous n'avez pas besoin de demander la permission pour ajouter quoi que ce soit de pertinent et bien référencé. -N° Altenmann >t 05:06, 31 mars 2014 (UTC)

Je ne vois pas comment cet incident (ou ces incidents) peut être qualifié de présumé.

  1. Khrouchtchev a admis (à défaut d'un meilleur mot) l'incident dans ses mémoires, bien que son souvenir puisse être différent. Ses mémoires ne sont pas particulièrement fiables : par exemple, il dit que Roosevelt était un migrant irlandais. Sa famille admet également que cela a eu lieu, tout comme son traducteur.
  2. Il peut y avoir plusieurs incidents. Cela [5] indique que Macmillan a écrit sur le fait de claquer des chaussures le 29 septembre dans ses mémoires.
  3. L'article du NYT précise la date de l'incident de Sumulong au 12 octobre. Taubman a simplement confondu la date de l'incident avec la date du journal. Il s'agit d'une erreur mineure.
  4. De toute évidence, au moins une photo a été truquée. Cela ne veut pas dire que l'incident ne s'est pas produit : juste que personne n'a pris de photo à ce moment-là. De toute évidence, il a été considéré comme précieux à des fins de propagande.
  5. Une partie de ce qui manque dans ce récit est le chahut de la session (voir les mémoires et John Lewis Gaddis, Maintenant, nous savons p 182). Peut-être que cela ne semblait pas si surprenant dans le contexte.
  6. Des souvenirs différents et des divergences dans les récits historiques sont normaux. Ils n'indiquent pas qu'un événement ne s'est pas produit. Surtout s'il y avait effectivement plusieurs incidents.
  7. Une partie de ce problème est causée par le titre : « Incident de claquement de chaussures ». Cela implique qu'il y a eu un incident et qu'il a impliqué des coups. Comme je l'ai dit, il semble qu'il y ait eu plusieurs incidents. Le photographe cité par Taubman dit que Khrouchtchev a agité sa chaussure mais ne l'a pas cognée. Je ne pense pas que cela revient à dire que l'incident ne s'est pas produit, mais plutôt qu'il a été mal rapporté.--Jack Upland (discussion) 22:41, 20 novembre 2015 (UTC)

J'ai des doutes sur l'exactitude de cette vidéo RAI (http://www.raistoria.rai.it/articoli/la-scarpa-di-kruscev/11034/default.aspx). À 0:15 sec, vous pouvez voir clairement qu'il y a au moins quelques récompenses sur le côté droit du gars. Il n'y a pas de photos new-yorkaises de Khrouchtchev avec deux récompenses sur le côté droit. Parfois, il y en a une (peut-être la médaille du prix Lénine, comme ici http://www.gettyimages.com/detail/news-photo/polish-president-wladyslaw-gomulka-with-soviet-premeir-news-photo/2636930), mais la plupart du temps, il n'y en avait pas, surtout pendant les réunions de l'ONU. Les gens autour de lui ne ressemblent à personne sur d'autres photos (le gars à droite ressemble légèrement à Gromyko, mais semble plus âgé). --Alogrin (discussion) 09:57, 19 avril 2016 (UTC)

La vidéo est peut-être truquée, tout comme les photos, mais il ne fait aucun doute que l'incident s'est produit. L'article cite 5 articles de presse différents à l'époque. Taubman dans sa biographie accepte que l'incident s'est produit, et Khrouchtchev en parle dans ses mémoires. C'est arrivé.--Jack Upland (discussion) 11 h 49, 19 avril 2016 (UTC) La question de cette discussion n'est pas de savoir si le martèlement a eu lieu, mais si la déclaration « RAI a une vidéo de l'incident » est exacte. Je suis d'accord avec Alogrin que la vidéo référencée dans le lien est d'une authenticité très discutable, et la langue de la déclaration devrait refléter que l'authenticité de cette vidéo n'a pas été vérifiée. Cemcq (discussion) 17:17, 10 août 2016 (UTC) C'est un diffuseur majeur. Si la vidéo est fausse, ce n'est pas notre affaire de faire du "mythbusting". Nous rapportons que la RAI prétend l'avoir. C'est intéressant en soi. - üser:Altenmann >t 04:24, 9 août 2016 (UTC) Dans le contexte d'un article qui discute si un incident a eu lieu ou non, il est en effet raisonnable de discuter de la véracité des preuves. La déclaration « RAI a une vidéo de l'incident » est sans équivoque, et une telle vidéo serait la seule documentation visuelle connue de l'incident. Il semble incohérent de documenter la photographie falsifiée de l'incident, mais permet au lien avec la RAI d'être incontesté. Dire à la place "RAI prétend avoir une vidéo" alerterait au moins le lecteur que cette vidéo n'est pas vérifiée. Cemcq (discussion) 17:13, 10 août 2016 (UTC) Alors, Altenmann, vous opposez-vous à la suppression du mot "présumé" et aux références à d'autres dates pour l'incident ? -- Jack Upland (discussion) 06:32 , 9 août 2016 (UTC) Pour le moment, je ne pense pas être un peu occupé. La dernière fois que j'ai regardé l'article il y a longtemps. Mais à l'OMI, le mot « allégué » est mal placé dans la première phrase. Même s'il s'agit d'une légende urbaine, il est connu comme tel. Sa véracité pourra être discutée un peu plus tard. - üser:Altenmann >t 06:44, 9 août 2016 (UTC) J'ai des inquiétudes quant à l'authenticité de cette vidéo. L'homme qui frappe sa chaussure ne ressemble pas à Khrouchtchev. Si vous le comparez aux images de K sur le podium, son visage n'est pas assez rond, son nez et son front sont différents et son expression est beaucoup plus agressive. On dirait que le claquement de chaussures a été épissé en images authentiques. Je pense que dire que c'est « revendiqué » ou « prétendu » pour montrer que le claquement de chaussures de K est la voie à suivre. Nous ne pouvons pas suggérer que c'est un faux sans une source fiable qui le dit. Je pense qu'il est clair que l'incident s'est produit, et K l'a confirmé, mais cela semble avoir été un événement célèbre que personne n'a photographié ou filmé. Il serait compréhensible que les gens falsifient des photos ou des images par la suite, en particulier compte tenu de la valeur de propagande de l'événement pour l'Occident.--Jack Upland (discussion) 08:47, 11 août 2016 (UTC) ", bien que la vidéo soit clairement une récréation. Il y a un certain nombre de problèmes comme vous l'avez noté, mais le principal est la présence de microphones sur les bureaux dans la vidéo. Le photoblog Dallas Morning News du 11 août 2016 présente une photographie similaire à celle derrière le paywall du New York Times, qui a été prise peu de temps après l'incident. Il montre clairement la chaussure sur le bureau, mais montre également clairement une variété de détails de ce jour qui ne correspondent pas à la prétendue vidéo. http://photographyblog.dallasnews.com/2012/10/today-in-photo-history-1960-nikita-khrushchev-pounds-shoe-on-desk-at-un-general-assembly.html/ Un angle plus large l'image (non créditée, et je suppose qu'il s'agit d'une copie de l'image du New York Times utilisée sans autorisation) se trouve sur https://iconicphotos.wordpress.com/2010/01/11/nikita-khrushchev-and-his-shoe/, et montre plus clairement comment le réglage de la vidéo ne correspond pas à l'emplacement réel. Cemcq (talk) 17:32, 11 août 2016 (UTC) Oui, je pense que c'est faux. Nous devons équilibrer l'affirmation de la RAI avec la déclaration de William Taubman selon laquelle il n'a pu trouver aucune preuve vidéo.--Jack Upland (discussion) 20:05, 11 août 2016 (UTC) Pourquoi personne ne demande à la RAI à propos de la bande ? d'où il vient, qui d'autre est vu, etc. - üser:Altenmann >t 00:53, 12 août 2016 (UTC)

Qui est l'homme dans la séquence vidéo de la RAI ? Éditer

Si ce n'est pas Nikita Khrouchtchev dans la séquence vidéo de la RAI (à 15 sec), alors qui est-ce ? Et quand et où a-t-il été enregistré ? --Bensin (discussion) 17:48, 22 novembre 2017 (UTC)

S'il s'agissait d'une récréation, ils auraient pu utiliser des acteurs et créer un décor. Ce n'est pas un problème majeur.--Jack Upland (discussion) 10:26, 29 mars 2018 (UTC) Un événement suffisamment remarquable pour mériter son propre article (à juste titre, étant donné la couverture médiatique étendue de celui-ci), et une séquence vidéo authentique dudit événement, alors je dirais qu'il y a un problème qui doit être résolu. --Bensin (discussion) 00:13, 7 avril 2019 (UTC) 1. Il est clair que l'événement s'est produit, malgré le brouillage des eaux par Taubman. Khrouchtchev a confirmé qu'il l'a fait lui-même. 2. Il existe un certain nombre de fausses photos, etc. 3. La question de savoir s'il s'agit d'une fausse vidéo d'un événement réel ou d'une vraie vidéo n'est pas très importante. 4. Encore moins important est de savoir qui était l'acte. Un peu d'italien gras, vraisemblablement.--Jack Upland (discussion) 01:14, 7 avril 2019 (UTC)

Comme il existe plusieurs sources qui confirment que l'incident s'est produit le 12, est-il utile de rechercher d'autres dates ? -- Jack Upland (discussion) 11:57, 19 avril 2016 (UTC)

Euh. Avez-vous vu le fil « Images de l'incident du diffuseur public italien RAI » ci-dessus ? Merci. Martinevans123 (discussion) 23h18, 8 février 2021 (UTC) @Martinevans123 : Mon manque d'informations sur les droits d'auteur entraînera la suppression de cette image. Veuillez consulter l'avis. Y a-t-il une possibilité que les images de la RAI soient dans le domaine public et que nous puissions les trouver ? Charles Juvon (discussion) 17:42, 14 février 2021 (UTC) Je pense que c'est peu probable. Martinevans123 (discussion) 17:44, 14 février 2021 (UTC)


Non, Khrouchtchev n'a pas dit ça des Américains il y a 60 ans

Si votre temps est court

&bull Il n'y a aucune preuve que le leader de l'Union soviétique Nikita Khrouchtchev a dit cette citation sur les Américains &ldquogullibles» nourris &ldquode petites doses de socialisme.»

&bull Des citations similaires ont été attribuées à Khrouchtchev sans preuve pendant des années.

Dans un récent article sur les réseaux sociaux, Nikki Haley – ancienne gouverneure de Caroline du Sud et ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies – a attribué une citation à consonance néfaste sur le socialisme au leader de l'Union soviétique Nikita Khrouchtchev.

"Khrouchtchev il y a 60 ans…", a-t-elle écrit dans le post Facebook du 5 octobre, avant de continuer à fournir la citation supposée de Khrouchtchev :

"Les enfants de vos enfants vivront sous le communisme. Vous, les Américains, êtes si crédules. Non, vous n'accepterez pas le communisme d'emblée, mais nous continuerons à vous nourrir de petites doses de socialisme jusqu'à ce que vous vous réveilliez enfin et que vous découvriez que vous avez déjà le communisme."

La publication a été signalée dans le cadre des efforts de Facebook pour lutter contre les fausses nouvelles et la désinformation sur son fil d'actualité. (En savoir plus sur notre partenariat avec Facebook.)

Il n'y a aucune preuve que Khrouchtchev, qui a dirigé l'Union soviétique de 1953 à 1964, ait jamais dit cela à propos des Américains, bien que cette citation et d'autres similaires aient été attribuées à Khrouchtchev par des personnes dont le président Ronald Reagan et le fervent anticommuniste Ezra Taft Benson, ancien secrétaire de l'agriculture.

PolitiFact a tenté de contacter Haley sur les réseaux sociaux et via l'organisation qu'elle a fondée, Stand For America, pour voir si elle avait des preuves pour étayer sa demande. Elle n'a pas répondu à notre demande de commentaire.

Dans la section Nikita Khrouchtchev d'un livre intitulé "Ils ne l'ont jamais dit : un livre de fausses citations, de citations erronées et d'attributions trompeuses", une version de cette citation est répertoriée :

"Vous, les Américains, êtes si crédules. Non, vous n'accepterez pas le communisme d'emblée, mais nous continuerons à vous nourrir de petites doses de socialisme jusqu'à ce que vous vous réveilliez enfin et que vous découvriez que vous avez déjà le communisme. Nous n'aurons pas à vous battre Nous affaiblirons tellement votre économie jusqu'à ce que vous tombiez comme un fruit trop mûr entre nos mains."

Selon le livre, la citation est apparue et a commencé à circuler dans les années 1960.

En 1961, Reagan – qui était à l'époque acteur et animateur de télévision – a attribué une version de la citation à Khrouchtchev dans un discours, sans fournir de preuve de son origine :


La chronologie des années 60 : un bref aperçu des événements

L'une des choses que j'aimerais faire est d'offrir un peu d'histoire chronologique sur la glorieuse décennie des années soixante. C'est drôle comme je peux me souvenir de certains événements et quand j'en ai pris conscience. Cette prise de conscience distincte me fait croire que j'ai une chronologie référentielle quant au moment où les choses ont été inventées ou introduites. Par exemple, je me souviens avoir eu connaissance à distance des codes postaux à la fin des années 60, alors qu'en fait ils ont été introduits bien plus tôt.

Ici, l'histoire se présente à nos yeux scrutateurs alors que nous revivons des événements mondiaux qui constituent ainsi la chimie et l'essence de notre être même Boomer. L'histoire est intéressante, étrange et amusante. Most important however, is that we lived through it all, and were able to see some of the most significant, beautiful, tragic, and fascinating happenings of all time. These events, served up on a platter of memory, belong solely to us, the forever spawning "Generation X", the "Baby Boomers", the ambassadors of a new and exciting decade.

This timeline is intended to be a fun reminder of just what happened when we were young and rocking this great planet of ours. So, with that all said and done, shall we go back in time? Let's do.

1. Murderer/Writer Caryl Chessman is executed.
2. Sprite is introduced by Coca-Cola.
3. In Greensboro, North Carolina, four black students begin a sit-in at a segregated Woolworth's lunch counter. Although they are refused service, they are allowed to stay at the counter. The event triggers many similar nonviolent protests throughout the Southern United States, and 6 months later the original 4 protesters are served lunch at the same counter.
4. J oanne Woodward receives the first star on the Hollywood Walk of Fame.
5. After a two-year stint, Elvis Presley returns from Germany.
6. President Dwight Eisenhower signs the Civil Rights Act of 1960 into law.
7. The Beatles begin a forty-eight night engagement at the Indra Club in Hamburg, West Germany.
8. Cold War trivia: Nikita Khrushchev pounds his shoe on a table at a United Nations General Assembly meeting, protesting discussion of Soviet Union policy toward Eastern Europe.
9. The Polaris missile is test-launched.
10. "The Flintstones" who were often compared to "The Honeymooners" air on television.
11. France tests its first A Bomb in the Sahara desert.

1. The Beatles' first record, "My Bonnie" with Tony Sheridan, is released by Polydor.
2. Adolf Eichmann is hanged in Israel.
3. The Rolling Stones make their debut at London's Marquee Club, Number 165 Oxford Street, 4. John Lennon secretly marries Cynthia Powell.
5. Dr. No, the first James Bond film, premiers in UK theaters.
6. October 12 - The infamous Columbus Day Storm strikes the U. S. Pacific Northwest with wind
gusts up to 170 mph (270 km/h) 46 dead, 11 billion board feet of timber is
blown down, with $230 million U.S. in damages.
7. October 14 - Cuban Missile Crisis begins: A U-2 flight over Cuba takes photos of Soviet
nuclear weapons being installed. A stand-off then ensues the next day between the United
States and the Soviet Union, threatening the world with nuclear war.
8. October 22 - In a televised address, U.S. President John F. Kennedy announces to the nation the existence of Soviet missiles in Cuba.
9. October 28 - Cuban Missile Crisis: Soviet Union leader Nikita Khrushchev announces that he has ordered the removal of Soviet missile bases in Cuba.
10. The term "Personal computer" is first mentioned by the media.
11. The films "American Graffiti" and "Animal House" are set in 1962.
American Broadcasting Company (ABC) begins color telecast for 3.5 hours a week.
12. Diet Rite is the first sugar-free soda introduced.
13. Pull tabs on cans are introduced.
1. President Kennedy is assasinated. Stores and businesses shut down for the entire weekend and Monday, in tribute.
2. Congress enacts "equal pay for equal work" legislature for women.
3. Two thirds of the world's automobiles are in the United States.
4. Film goddess Marilyn Monroe is found dead of an apparent overdose. It becomes the most controversial death on record.
5. The Whisky a Go Go night club in Los Angeles, California, the first disco in the United States, is opened.
6. A large cloud that some say resembles the face of Jesus is seen on Sunset Mountain, Arizona.
7. In Camden, Tennessee, Country superstar Patsy Cline (Virginia Patterson Hensley) is killed in a plane crash along with fellow performers Hawkshaw Hawkins, Cowboy Copas and Cline's manager and pilot Randy Hughes while returning from a benefit performance in Kansas City, KS for country radio disc jockey "Cactus" Jack Call.
8. Martin Luther King, Jr. issues his "Letter from Birmingham Jail".
9. The Coca-Cola Company debuts its first diet drink, TaB cola.
10. Dr. No, the first James Bond film, was shown in US theaters.
11. In Saigon, Buddhist monk Thich Quong Doc commits self-immolation to protest the oppression of Buddhists by the Ngo Dinh Diem administration.
12. ZIP Codes are introduced in the U.S.
13. The first episode of the BBC television series Doctor Who is broadcast in the United Kingdom.
14. I Want to Hold Your Hand and I Saw Her Standing There are released in the U.S., marking the beginning of full-scale Beatlemania.
1. Ford Motors introduces the "Mustang".
2. Studebaker-Packard introduce seat belts as standard equipment.
3. Plans to build the New York World Trade Center are announced.
4. The Beatles vault to the #1 spot on the U.S. singles charts for the first time, with "I Want to Hold Your Hand," forever changing the way rock-and-roll music sounds.The Beatles appear on The Ed Sullivan Show, marking their first live performance on American television. Seen by an estimated 73 million viewers, the appearance becomes the catalyst for the mid-1960s "British Invasion" of American popular music.
5. Malcolm X, suspended from the Nation of Islam, says in New York City that he is forming a black nationalist party.
6. The Beatles hold the top 5 positions in the Billboard Top 40 singles in America, an unprecedented achievement. Due mostly to the explosive growth, fragmentation, and marketing of popular music since, this is certain to never happen again. The top songs in America as listed on April 4, in order, are: "Can't Buy Me Love," "Twist and Shout," "She Loves You," "I Want to Hold Your Hand," et "Please Please Me."
7. From Russia With Love was shown in US theaters.
8. Country singer Jim Reeves (40) is killed when his private plane crashes in thunderstorm near Nashville Tennessee.
9. 5 billion dollars worth of vending machine sales.
1. Medicare bill passes.
2. 34 people die in Watts ghetto riot.
3. 190,000 troops are in Vietnam.
4. 32,000 people make 54-mile "freedom march" from Selma to Montgomery.
5. Malcolm X is assassinated on the first day of National Brotherhood Week, at the Audubon Ballroom in New York City, allegedly by Black Muslims.
6. In Cold Blood killers Richard Hickock and Perry Smith, convicted of murdering 4 members of the Herbert Clutter family of Holcomb, Kansas, are executed by hanging at the Kansas State
7. Bob Dylan elicits controversy among folk purists by "going electric" at the Newport Folk Festival.
8. Jefferson Airplane debuts at the Matrix in San Francisco, California and begins to appear there regularly.
9. The Beatles performed the first stadium concert in the history of rock, playing at Shea Stadium in New York.
10. At the Auschwitz trial in Frankfurt, 66 ex-SS personnel receive life sentences, 15 others smaller ones.
Rock musician Bob Dylan releases his influential album Highway 61 Revisited, featuring the song "Like a Rolling Stone."
11. The soap opera Days of our Lives debuts on NBC.
12. A Charlie Brown Christmas, the first Peanuts television special, debuts on CBS.
1. Taster's Choice freeze dried coffee is introduced.
2. The fourth of four lost H Bombs is found off the Spanish coast.
3. U.S. troop strength in Vietnam is 400,000. U.S. deaths: 6,358. Enemy deaths: 77,115.
4. The first Acid Test is conducted at the Fillmore, San Francisco.
5. The Beatles: In an interview published in The London Evening Standard, John Lennon comments, "We're more popular than Jesus now," eventually sparking a controversy in the United States.
6. United States president Lyndon Johnson signs the 1966 Uniform Time Act act dealing with Daylight Saving Time.
7. The Church of Satan is formed by Anton Szandor LaVey in San Francisco.
8. The final new episode of The Dick Van Dyke Show airs.
9. Bob Dylan breaks his neck and nearly dies in a motorcycle accident near Woodstock, New York. He isn't seen in public for over a year.
10. The Beatles play their very last concert at Candlestick Park in San Francisco, California.
11. Star Trek, the classic science fiction television series, debuts with its first episode, titled "The Man Trap."
12. Grace Slick performs live for the first time with Jefferson Airplane.
13. How the Grinch Stole Christmas, narrated by Boris Karloff, is shown for the first time on CBS. It will become an annual Christmas tradition, and the best-loved film ever based on a Dr. Seuss book.
1. Rolling Stone Magazine is founded.
2. Communist China announces the H Bomb.
3. Dr. Christian Barnard performs the first heart transplant.
4. Albert DeSalvo, the "Boston Strangler", is convicted of numerous crimes and sentenced to life in prison.
5. Human Be-In takes place in Golden Gate Park, San Francisco event sets the stage for the Summer of Love.
6. The Doors' first album is released.
7. In Houston, Texas, boxer Muhammad Ali refuses military service.
8. Jimmy Hoffa begins his 8-year sentence for attempting to bribe a jury.
9. Elvis Presley and Priscilla Beaulieu are married in Las Vegas.
10. The album Are You Experienced is released by The Jimi Hendrix Experience in the United Kingdom.
11. Pink Floyd releases their debut album "The Piper at the Gates of Dawn."
12. Jim Morrison and The Doors defy CBS censors on The Ed Sullivan Show, when Morrison sings the word "higher" from their #1 hit Light My Fire, despite having been asked not to.
13. Love Is a Many Splendored Thing debuts on U.S. daytime television and is the first soap opera to deal with an interracial relationship. CBS censors find it too controversial and ask for it to be stopped, causing show creator Irna Phillips to quit.
14. Walt Disney's full-length animated feature The Jungle Book, the last animated film personally supervised by Disney, is released and becomes an enormous box office and critical success. On a double bill with the film is the (now) much less well-known True-Life Adventure, Charlie the Lonesome Cougar.
15. LSD declared an illegal by the United States government.
1. Richard Nixon is elected President.
2. The 1st class postage stamp raises to 6 cents.
3. Robert Kennedy is assasinated in California. Sirhan Sirhan is apprehended on the spot.
4. Johnny Cash records "Live at Folsom Prison".
5. Martin Luther King, Jr. is assassinated at the Lorraine Motel in Memphis, Tennessee. Riots erupt in major American cities for several days afterward.
6. The musical Hair officially opens on Broadway.
7. he soap opera One Life to Live premieres on ABC. The show featured Tommy Lee Jones and Lawrence Fishburne.
8. Saddam Hussein becomes Vice Chairman of the Revolutionary Council in Iraq after a coup d'état.
9. The White Album is released by The Beatles.
10. The film Oliver!, based on the hit London and Broadway musical, opens in the U.S. after being released first in England. It will go on to win the Academy Award for Best Picture.
11. The Zodiac Killer is believed to have shot Betty Lou Jensen and David Faraday on Lake Herman Road, Benicia, San Francisco Bay, California.
1. Neil Armstrong walks on the moon.
2. 624 pairs of panty hose are produced.
3. After 147 years, the last issue of The Saturday Evening Post is published.
4. The Woodstock Music and Art Fair is held at Max Yasgur's 600-acre farm near Bethel, N.Y. August 15th- 18th. Thirty-two acts performed outdoors in front of 500,000 concert-goers
5. At the Academy Awards ceremony for films released in 1968, a tie between Katharine Hepburn and Barbra Streisand results in the 2 sharing the Best Actress Oscar Hepburn also becomes the only actress to win 3 Best Actress Oscars. The film version of Oliver! wins Best Picture.
6. The film Easy Rider premieres.
7. Project Apollo: The Eagle lands on the lunar surface. The world watches in awe as Neil Armstrong takes his historic first steps on the Moon and erects first flagpoles in outer space to fly the American flag
8. Members of a cult led by Charles Manson murder Sharon Tate, (who was 8 months pregnant), and her friends Abigail Folger, Wojciech Frykowski, and Jay Sebring at Tate and husband Roman Polanski's home in Los Angeles, California. Steven Parent, leaving from a visit to the Polanskis' caretaker, is also killed. More than 100 stab wounds are found on the victims, except for Parent, who had been shot almost as soon as the Manson Family entered the property.
9. The Manson Family kills Leno and Rosemary LaBianca, wealthy businesspeople who live in another section of Los Angeles.
10. Monty Python's Flying Circus airs its first episode on the BBC.
11. The pilot episode of The Brady Bunch, starring Robert Reed and Florence Henderson, airs on United States TV.
12. Wal-Mart incorporates as Wal-Mart Stores, Inc.
13. The Children's Television Workshop's educational television program Sesame Street is premiered in the United States.
14. John Lennon returns his OBE to protest the British government's support of the U.S. war in Vietnam.
15. The Manson family "hippie cult" is charged with the Tate-LaBianca murders.
16. The Altamont Free Concert is held at the Altamont Speedway in northern California. Hosted by the Rolling Stones, it is an attempt at a "Woodstock West" and is best known for the uproar of violence that occurred. It is viewed by many as the "end of the sixties."

The Top 10: Things politicians have brandished in speeches

Suggested by Jonathan Isaby, after Boris Johnson waved a kipper at his final leadership election hustings.

1. Piece of paper: Neville Chamberlain. Heston aerodrome, 1938. “This morning I had another talk with the German chancellor, Herr Hitler, and here is the paper which bears his name upon it as well as mine.” Nominated by Arieh Kovler, Phil Riley and Adrian McMenamin.

2. His shoe: Nikita Khrushchev. He banged it on the desk at the United Nations in 1960. This was while making a point of order, rather than a speech, but it counts. Graham Kirby said Harold Macmillan, British prime minister, asked for a translation.

3. Feather duster: Margaret Thatcher. Conservative Party Conference, Blackpool, 1975. The new leader of the opposition used it to “sweep away the dirt of lingering socialism” from the lectern – during Willie Whitelaw’s speech, rather than her own. Thanks to Steve Martin.

4. Handcuffs: Edwina Currie. Conservative Party Conference, Blackpool, 1981. She was demanding a tougher policy on law and order of Willie Whitelaw, the home secretary.

Conseillé

5. Principles bag: David Hunt. Conservative Party Conference in the 1990s. The cabinet minister in John Major’s government said the bag, from Principles, the fashion shop, “was Labour’s principles, then turned it inside out to show it was empty before discarding it”, said Danny Finkelstein.

6. Leg of lamb: Ian Liddell-Grainger. Conservative Party Conference, Blackpool, 1999. Held up on the conference stage by the “wild-eyed” Devon representative (The Guardian), now an MP (since 2001). He was protesting against Labour’s farming policy.

7. Temps Financier: Francis Maude. Also at Conservative Party Conference, 1999. The shadow chancellor “theatrically shredded” an old copy of the newspaper which reported Gordon Brown’s promise to cut tax.

8. Boule de neige: James Inhofe. US Senate, 2015. Senators are always bringing in visual aids – often pictures – in a doomed attempt to liven up their dull speeches. The Republican senator for Oklahoma brought a snowball to the Senate floor to gain attention (successfully) for his claim that climate change is not real. Nominated by Sam Wilson.

Conseillé

9. Lump of coal: Scott Morrison. Australian parliament, 2017. The Liberal finance minister held it up to show “how the government in Canberra was going to keep the lights on, and keep power prices low, and stop the relentless march of socialism, or prevent random thought crimes against base-load power stations”, according to The Guardian. Thanks to Richard Edinger.

10. Part of Iranian drone: Benjamin Netanyahu. International security conference, Germany, 2018. The Israeli prime minister often illustrates his speeches at the UN with pictures, documents and cartoons, but this time it was a piece of wreckage from a drone he said was shot down in Israel. Nominated by David Webster, Eylon Levy and Omer Lev.

Next week: More Twitter jokes.

Coming soon: Backing musicians, such as Mick Jagger on “You’re So Vain”.

Your suggestions please, and ideas for future Top 10s, to me on Twitter, or by email to [email protected]


From Khrushchev's Shoe to Powell's Tube: Global Politics' Most Iconic Symbols

Sometimes it’s not the politicians’ decisions that make headlines… Here’s a special selection of the most resonant incidents, which will inevitably dig deep into the annals of history.

Khrushchev&rsquos Shoe-Banging at the UN

The infamous incident allegedly happened at the United Nations in October 1960: according to the most popular version, Soviet leader Nikita Khrushchev pulled off his shoe and began banging it on the desk, reacting to a speech by a Philippine delegate who criticized the USSR&rsquos policy. While some media published photographic &ldquoevidence,&rdquo that appeared to have been photoshopped. This is when many started wondering whether the shoe-banging incident had happened at all.

According to Khrushchev&rsquos son Sergei, he failed to find any photo or video evidence of the incident despite the fact that the room was full of reporters. Sergei recalled that a UN staffer explained that someone tapped on his father&rsquos heel, which left him without a shoe when she retrieved it, wrapped it in a napkin and gave it back to Khrushchev, he was unable to put it back on and had to hold it under his desk for a while.

Another version outlined by a New York correspondent, Benjamin Welles, suggested that Khrushchev threw the shoe at the Philippine delegate, reacting to his remarks, and then banged the shoe on his desk, while a Times reporter, James Feron, who was present at the UN, argued that he did not see the Soviet leader bang his shoe, but he had waved it and put it back on his table.

Colin Powell&rsquos Aluminum Fake Poison Tube

What is so special about an aluminum tube? One would say nothing. However, fifteen years ago a small vial became the reason for the beginning of a bloody war in Iraq. During a United Nations Security Council session, then-US Secretary of State Colin Powell demonstrated a plastic tube of white powder poison, anthrax, as proof that Saddam Hussein had concealed his weapons of mass destruction program.

The weapons were never found and the program appeared to be nonexistent the fabricated evidence will go down in history as the US&rsquo rationale for the 2003 invasion of Iraq.

Lost in Translation: &ldquoOvercharged&rdquo Button

In March 2009, then-US Secretary of State Hillary Clinton presented a big red reset button fixed to a yellow box to her Russian counterpart Sergei Lavrov in a bid to break the ice between the two countries. Hillary described the gift as a symbol of the Obama Administration&rsquos willingness to &ldquoreset&rdquo bilateral relations. It, however, appeared that Washington got lost in the great and rich Russian language: when Clinton asked Lavrov if the caption to the button, written in Russian, was right, the minister pointed out the mistake and smiled. The word the US chose, &ldquoperegruzka,&rdquo meant &ldquoovercharged&rdquo or &ldquooverloaded&rdquo as opposed to &ldquoreset,&rdquo the correct version of which should have been "perezagruzka."

While the pair laughed and joked about the gaffe, insisting that the countries had reached an agreement on how to reset ties, relations between Russia and the United States have only deteriorated since then.

Tie-Chewing Saakashvili

The five-day war between Georgia and South Ossetia in August 2008 made world headlines, and probably then-Georgian President Mikheil Saakashvili was pretty concerned over the aggravating situation in the conflict area. While holding clearly a stressful phone conversation, Saakashvili was spotted putting his red tie in his mouth and &ldquoeating&rdquo it on a BBC live broadcast. The footage showing the gesture, apparently meaning that the president was on the brink of nervous breakdown, went viral, solidifying Saakashvili&rsquos &ldquolegacy&rdquo in memes.

Pretzel That Choked & Bruised George Bush

In January 2002, the former President of the United States was watching a football game on TV between the Dolphins and the Ravens when he suddenly lost consciousness after he had fallen off the couch while choking on the salty snack.

&ldquoI hit the deck and woke up and there were Barney and Spot [Bush&rsquos dogs] showing a lot of concern,&rdquo he told reporters shortly after the incident, proudly sporting a reddish bruise on his cheek.

He quickly came to senses after having passed out, the doctors explained that Bush&rsquos pulse was lower than normal, which made him more vulnerable to fainting when the pretzel stimulated a nerve and it got caught in his throat.

&ldquoMy mother always said when you&rsquore eating pretzels, chew before you swallow,&rdquo he joked back then.

Netanyahu&rsquos Felt Pen to Draw a &lsquoRed Line&rsquo on Iran

Benjamin Netanyahu&rsquos red felt pen became a symbol illustrating the Iranian nuclear threat: during the session of the UN General Assembly in September 2012, the Israeli Prime Minister drew a line to mark the threshold that Israel could tolerate.

&ldquoThe red line should be drawn right here&hellip Before Iran completes the second stage of nuclear enrichment necessary to make a bomb,&rdquo Netanyahu said, equipped with the red pen to illustrate his words.

Tous les commentaires

En réponse à (Afficher le commentaireMasquer le commentaire)
Conseillé
Multimédia

Tendance

Bonjour, !

Bonjour, !

Bonjour, !

Le fait de l'inscription et de l'autorisation des utilisateurs sur les sites Web de Sputnik via le compte des utilisateurs ou des comptes sur les réseaux sociaux indique l'acceptation de ces règles.

Les utilisateurs sont tenus de respecter les lois nationales et internationales. Les utilisateurs sont tenus de parler avec respect aux autres participants à la discussion, aux lecteurs et aux personnes référencées dans les messages.

L'administration des sites a le droit de supprimer les commentaires rédigés dans des langues autres que la langue de la majorité du contenu des sites.

Dans toutes les versions linguistiques des sites Web sputniknews.com, tous les commentaires publiés peuvent être modifiés.

Un commentaire d'utilisateur sera supprimé s'il :

  • ne correspond pas au sujet du message
  • promeut la haine et la discrimination sur une base raciale, ethnique, sexuelle, religieuse ou sociale ou viole les droits des minorités
  • viole les droits des mineurs, leur causant un préjudice sous quelque forme que ce soit, y compris un préjudice moral
  • contient des idées de nature extrémiste ou appelle à d'autres activités illégales
  • contient des insultes, des menaces envers d'autres utilisateurs, des individus ou des organisations spécifiques, dénigre la dignité ou sape la réputation des entreprises
  • contient des insultes ou des messages exprimant un manque de respect envers Spoutnik
  • viole la vie privée, distribue des données personnelles de tiers sans leur consentement ou viole la confidentialité de la correspondance
  • décrit ou fait référence à des scènes de violence, de cruauté envers les animaux
  • contient des informations sur les méthodes de suicide, incite au suicide
  • poursuit des objectifs commerciaux, contient de la publicité inappropriée, une publicité politique illégale ou des liens vers d'autres ressources en ligne contenant de telles informations
  • fait la promotion de produits ou de services de tiers sans autorisation appropriée
  • contient un langage offensant ou blasphème et ses dérivés, ainsi que des allusions à l'utilisation d'éléments lexicaux entrant dans cette définition
  • contient du spam, fait de la publicité pour le spam, des services de courrier de masse et fait la promotion de programmes d'enrichissement rapide
  • promeut l'usage de stupéfiants/substances psychotropes, fournit des informations sur leur production et leur utilisation
  • contient des liens vers des virus et des logiciels malveillants
  • fait partie d'une action organisée impliquant de gros volumes de commentaires au contenu identique ou similaire ("flash mob")
  • « inonde » le fil de discussion d'un grand nombre de messages incohérents ou non pertinents
  • viole l'étiquette, présentant toute forme de comportement agressif, humiliant ou abusif (« trolling »)
  • ne suit pas les règles standard de la langue anglaise, par exemple, est tapé entièrement ou principalement en lettres majuscules ou n'est pas décomposé en phrases.

L'administration a le droit de bloquer l'accès d'un utilisateur à la page ou de supprimer le compte d'un utilisateur sans préavis si l'utilisateur enfreint ces règles ou si un comportement indiquant cette violation est détecté.

Les utilisateurs peuvent initier la récupération de leur compte / débloquer l'accès en contactant les modérateurs à [email protected]

  • Objet - la restauration du compte / déverrouiller l'accès
  • Identifiant d'utilisateur
  • Une explication des actions qui ont enfreint les règles ci-dessus et ont entraîné le verrouillage.

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / débloquer l'accès, ce sera fait.

En cas de violations répétées des règles ci-dessus entraînant un deuxième blocage du compte d'un utilisateur, l'accès ne pourra pas être restauré.



Commentaires:

  1. Dustin

    Désolé d'interrompre ... Je suis ici récemment. Mais ce sujet est très proche de moi. Je peux aider à trouver la réponse.

  2. Viramar

    Maintenant, tout est devenu clair, merci beaucoup pour l'explication.

  3. Huarwar

    Je pense que vous n'avez pas raison. Écrivez dans PM, nous en discuterons.



Écrire un message